La fatigue en post partum : définitions, causes et conseils pour y faire face !

La période du post partum est probablement un des moments de vie les plus intenses et difficiles dans la vie d’une femme. Fatigue, manque de sommeil, charge mentale, stress, bouleversements hormonaux et identitaires se télescopent et s’additionnent durant ces premières semaines et mois qui suivent l’accouchement. Pour faire face à cette fatigue du post partum, petit tour d’horizon des principales causes et de nos conseils pour mieux y faire face !

 

Fatigue et post partum : définitions

La fatigue

La fatigue est définie par le Larousse(1) comme un “état physiologique consécutif à un effort prolongé, à un travail physique ou intellectuel intense et se traduisant par une difficulté à continuer cet effort ou ce travail.”.
On peut aussi définir la fatigue comme la conséquence d’une inadéquation entre nos ressources (alimentaires et physiques) et nos dépenses énergétiques.
Si l’on manque de ressources, ou si nos dépenses sont trop importantes, on créé un déficit qui va se manifester sous forme de fatigue. La fatigue est un signal envoyé par notre organisme pour nous alerter sur le fait que nous dépassons nos capacités, et que nous devons nous reposer et recharger nos batteries !

Le post partum

Le post partum est défini comme étant la période qui suit l’accouchement. Selon les auteurs, les cultures et le vécu de chaque femme, elle peut aller de quelques semaines (jusqu’au retour de couches) à trois ans(2).

C’est une période de profonds bouleversements, à la fois hormonaux, identitaires, physiques et émotionnels pour la jeune maman.

La fatigue en post partum : les grandes causes

Les bouleversements hormonaux

Première cause de la fatigue ressentie en post partum, la fameuse chute d’hormones qui apparaît au bout de 48h. Après 9 mois à baigner dans un bain d’hormones apaisantes, l’accouchement et l’expulsion du placenta entraîne une chute brutale de la progestérone et des œstrogènes. C’est cette baisse qui va notamment causer le “fameux” baby-blues, qui se manifeste les premiers jours. Cette phase est normalement transitoire, et se normalise dans la grande majorité des cas spontanément.

Le manque de fer

C’est moins connu et pourtant, le premier symptôme d’un manque de fer est… la fatigue ! Les besoins en fer sont très augmentés pendant la grossesse, et de nombreuses femmes sont supplémentées pour faire face à ces besoins. L’accouchement et les saignements (ou locchies) des premières semaines du post-partum entraînent des pertes sanguines importantes, qui viennent s’ajouter au déficit en fer déjà présent. A la clé, une fatigue liée à cette carence en fer qui vient s’ajouter à la fatigue du pos partum.

La dette de sommeil

Cela peut paraître une évidence, mais le manque de sommeil est une des causes principales de fatigue en post partum. Difficile en effet de se lever plusieurs fois par nuit pendant des semaines voire des mois, et de se lever le matin en pleine forme….

La carence en vitamines et minéraux

Pour produire notre énergie (l’ATP, qui est notre brique énergétique, un peu ce qu’est le carburant pour notre voiture), nous avons besoin de vitamines et de minéraux pour fonctionner.

Il suffit d’un manque en un seul de ces nutriments pour enrayer la production d’énergie, et diminuer de ce fait notre capacité à faire face à nos dépenses énergétiques.

Ces carences sont également plus fréquentes en post partum pour 3 raisons :
- le bébé a souvent puisé dans les réserves de sa maman pendant la grossesse
- si la maman allaite, les besoins en vitamines et minéraux sont augmentés
- le temps passé à faire à manger est souvent réduit, du fait du rythme souvent très intense du post partum

Le surmenage

De nombreuses mamans se surmènent pendant leur post partum. En France, la femme qui allaite tout en retravaillant tout en gérant parfaitement sa maison tout en ayant perdu tous ses kilos de grossesse en moins de temps qu’il ne faut pour le dire est le modèle à suivre. Pourtant dans de nombreuses cultures à travers le monde, les femmes qui viennent d’accoucher doivent avant toute chose se reposer, n’avoir rien d’autre à faire que de s’occuper de leur nouveau-né, et c’est la famille et l’entourage qui s’occupe de tout (ménage, cuisine, autres enfants).

La maman parfaite n’existe pas, et il est temps de lâcher les injonctions de perfection, d’accepter qu’on est humaine et qu’à l’impossible nulle n’est tenue, alors levons le pied autant que possible et demandons de l’aide !

Fatigue du post partum : nos conseils pour faire face

Reposez-vous autant que possible

Dormez quand bébé dort, obligez vous à une sieste quotidienne, demandez de l’aide à vos proches, votre famille, votre conjoint pour gérer le quotidien : autres enfants, courses, ménage, cuisine. L’objectif est de vous permettre de récupérer de votre grossesse, de l’accouchement et des nuits trop courtes fréquentes en post partum !

Grapillez le maximum de moments pour vous reposer et levez le pied au maximum. Vous aurez bien le temps de reprendre une vie à mille à l’heure !

Misez sur une assiette anti-fatigue

Bien manger est essentiel pour remettre du carburant dans la merveilleuse machine qu’est notre organisme et lutter contre la fatigue du post partum. C’est une source également essentielle d’apports en bons nutriments (vitamines, minéraux, acides gras essentiels) qui nous permettent de faire face aux exigences du quotidien. Alors autant que possible, ne sautez pas de repas et misez sur des produits frais, de saison, non transformés. Idéalement, remplissez en fin de grossesse le congélateur de bons petits plats, ou sollicitez la famille ou les amis pour vous concocter si le temps manque des menus nourrissants et équilibrés.

Lâchez prise

L’expérience du post partum peut être violente quand on l’habitude de contrôler et de maîtriser son quotidien. Du jour au lendemain, tout vole en éclats, notre quotidien et notre vie sont bouleversées et on se retrouve souvent en inconfort à essayer de garder un semblant de contrôle. C’est humain, c’est normal, mais c’est prendre le risque à moyen et long terme de tomber dans le burn-out parental. Alors, plutôt que de lutter en permanence contre des choses non maîtrisables et qui ne dépendent finalement pas de vous, essayez d’accepter cette nouvelle étape de vie, ce nouveau quotidien, ces nouvelles contraintes mais également tout ce qu’il y a de positif à accueillir. Abandonnez l’image de la mère ou de la femme parfaite, elle n’existe pas même sur Instagram, revenez à vous et libérez vous au maximum des injonctions !

Supplémentez-vous avec des compléments nutritionnels adaptés à la fatigue du post partum

Que ce soit pour accompagner votre post partum ou votre allaitement, lutter contre la fatigue, ou remonter une carence en fer, il existe des formules adaptées et spécifiques pour vous donner un coup de pouce et vous permettre de vivre au mieux cette période de vie. Si la fatigue est normale, elle reste néanmoins un signal d’alerte et doit être prise en compte à sa juste valeur.

Nos recommandations :

Pour accompagner votre post-partum : notre formule Post-Partum
Pour se supplémenter en fer : notre formule Fer

 

N’hésitez enfin pas à en parler avec votre sage-femme ou professionnel de santé référent pour être soutenue et accompagnée au mieux !

Mathilde,
Co-fondatrice Hollis et docteur en Pharmacie

 

Ressources

(1) https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/fatigue/32977

(2) Anna Roy, sage-femme : “Le post partum dure 3 ans” https://www.youtube.com/watch?v=XQn1V-iJoQs

A lire aussi

Où trouver Hollis en pharmacie ?

 Vous le savez, le conseil et l'expertise des équipes officinales est pour nous primordial pour accompagner votre cure Hollis. C'est pourquoi nos formules sont disponibles uniquement en pharmacie. Voici donc...

Lire l'article

La team Hollis grandit !

C'est avec beaucoup de joie et d'émotion que nous avons intégré le 3 janvier notre premier salarié, Benjamin Gombert, en tant que représentant commercial. Depuis maintenant près de 6 mois,...

Lire l'article
Actualités

Nos conseils pour un été au top !

Le soleil revient, les terrasses réouvrent, les vacances approchent... Enfin ! Pour passer un été au top et rempli de sourires, découvrez nos conseils bien-être : Soigner l'assiette L'été, on...

Lire l'article
Actualités, Pharmacie

Hollis est désormais en pharmacie !

Hollis a fêté le 8 juin dernier ses 3 mois d'existence !3 mois tellement riches en rencontres, en émotions, en partage, en découvertes ! Merci à vous, qui lisez ces...

Lire l'article
Actualités, Fer, Minéraux

Comment (bien) prendre son fer Hollis ?

Découvrez tous nos conseils pour optimiser tous les bienfaits de la cure de Fer Hollis : combien de gélules prendre, combien de temps, comment, toutes les réponses sont là !

Lire l'article
Actualités, Plantes

Les bienfaits des plantes adaptogènes

Définition d’une plante adaptogène Une plante est dite adaptogène lorsqu’elle permet d’augmenter la capacité d’adaptation de la personne qui la consomme face à un stress. Ce stress peut être physique (froid,...

Lire l'article
A propos, Actualités

Les femmes (extra)ordinaires by Hollis

Nous sommes tous entourés de femmes (extra)ordinaires : soeurs, copines, amoureuses, mamans, collègues… Nous avons souhaité avec cette vidéo rendre hommage à toutes ces femmes qui nous accompagnent, nous soutiennent,...

Lire l'article
Actualités

Nos critères de qualité Hollis

La formulation A la base de la formulation de tous nos compléments nutritionnels, il y a tout d’abord une vision, celle d’une approche globale et holistique. Nous avons fait le...

Lire l'article