Stress

Les nutriments anti-stress

Face à un stress chronique, le corps surconsomme de nombreux nutriments pour faire face, pouvant provoquer des carences en certaines vitamines et minéraux. Certains actifs comme le magnésium et les plantes adaptogènes aident aussi à mieux faire face aux stresseurs du quotidien. Tour d’horizon.

Les plantes adaptopgènes

Face à un stress nous avons deux options de réaction et d’adaptation : le fuir ou le supprimer (quand c’est possible) ou changer notre façon d’y (sur)réagir. Par exemple, si les déjeuners chez belle-maman vous donnent de l’urticaire, vous pouvez soit arrêter d’accepter ses invitations, soit tenter de gérer la façon dont vous répondrez à ses piques.

C’est la magie des plantes adaptogènes, comme la rhodiole ou l’ashwagandha. Elles permettent de réguler notre réponse au stress, un peu comme avec un drone, on prend de la hauteur et on calme le jeu.
Elles possèdent également la capacité de baisser les taux de cortisol et de favoriser notre mémoire et notre concentration. Elles agissent également sur la fatigue et l’ashwagandha est également traditionnellement utilisé en médecine ayurvédique pour retrouver un sommeil de qualité.


La tyrosine et le tryptophane

Ces deux acides aminés sont des briques de départ de la fabrication de deux de nos neurotransmetteurs : la dopamine (tyrosine) et la sérotonine (tryptophane).

 

La dopamine est un starter, c’est elle qui nous aide à nous lever le matin, à trouver de la motivation et du plaisir dans nos activités quotidiennes.

La sérotonine est un peu comme un frein, c’est elle qui apaise, sérénise, calme le jeu et permet de voir la vie du bon côté.

Le magnésium

C’est LE minéral phare pour lutter contre le stress. D’une part car sous l’effet du cortisol et d’un stress chronique, nous augmentons son élimination dans nos urines. D’autre part, car en cas de stress, nos besoins en magnésium sont augmentés, et rares sont les femmes qui arrivent déjà à couvrir les apports recommandés de 375mg/jour. Nous sommes en effet 77% à être carencées au quotidien en magnésium.

Le magnésium agit à de nombreux niveaux : sur la fatigue physique et émotionnelle (hyperémotivité, irritabilité), sur la synthèse des neurotransmetteurs (c’est un cofacteur nécessaire à leur fabrication) et sur les tensions musculaires (il aide à se décontracter).

Les vitamines B

Les vitamines B interviennent dans de nombreuses réactions enzymatiques et comme le magnésium, sont souvent surconsommées par notre organisme en cas de stress chronique. Elles permettent la fabrication des neurotransmetteurs (sérotonine, dopamine, GABA),et de mieux fixer le magnésium (vitamine B6). Ces vitamines ne peuvent être stockées par notre corps. 

 

Mathilde,
Co-fondatrice Hollis et docteur en Pharmacie

A lire aussi

nutrition

L'assiette anti-cystites

En parallèle des astuces pour éviter les cystites, notre assiette et notre façon de nous hydrater sont également un levier pour limiter les gênes urinaires ! Boire Que ce soit...

Lire l'article
nutrition

L’alimentation, remède pour combattre la fatigue

En complément d’astuces pour lever le pied dans son quotidien et préserver ses niveaux d’énergie, l’assiette est un allié essentiel pour lutter contre une grosse fatigue. Découvrez quels aliments sont...

Lire l'article
nutrition

Que manger quand on manque de fer ?

Que l’on souhaite juste préserver ses réserves de fer et son taux de ferritine ou que l’on souffre de carence en fer ou d’anémie, l’alimentation est primordiale pour agir durablement,...

Lire l'article