Je n’ai pas mes règles mais des pertes blanches : tous nos conseils
Retour

Je n’ai pas mes règles mais des pertes blanches : tous nos conseils

Table des matières

Vous avez remarqué des pertes blanches mais pas de règles ? Cet article dévoile tout ce qu'il faut savoir sur ce sujet, offrant des conseils avisés et des solutions pratiques pour comprendre et gérer cette situation. Plongez avec nous dans l'univers fascinant de votre santé féminine !

Pourquoi j’ai des pertes blanches et pas mes règles ?

Qu’est-ce que les pertes blanches ?

Les pertes blanches, également connues sous le nom de glaire cervicale, sont une sécrétion naturelle produite par le col de l'utérus. Elles jouent un rôle crucial dans le système reproductif féminin, contribuant à la protection et à la santé de l'appareil génital. La nature et la consistance de ces sécrétions varient tout au long du cycle menstruel, influencées par les niveaux d'œstrogènes. En phase pré ovulatoire, sous l'effet croissant des œstrogènes, la glaire cervicale devient plus abondante, plus claire et plus élastique, facilitant ainsi le passage des spermatozoïdes et indiquant la préparation du corps à l'ovulation.

Cette variation est un indicateur naturel de la période de fertilité d'une femme. Juste avant l'ovulation, la glaire atteint son point le plus translucide et filant, ressemblant à la consistance du blanc d'œuf. Ce changement sert à optimiser les conditions pour que les spermatozoïdes puissent survivre et voyager vers l'ovule. Les pertes blanches, par leur présence, signalent donc une activité hormonale normale et saine, adaptée aux différentes phases du cycle menstruel.

Pertes blanches sans avoir ses règles : l’ovulation n’aboutit pas

Dans le cadre d'un cycle menstruel "normal", la présence de pertes blanches est souvent associée à l'approche de l'ovulation. Cependant, lorsqu'une femme constate des pertes blanches sans avoir ses règles, cela peut indiquer une tentative d'ovulation qui n'a pas abouti. Les œstrogènes sont présents et stimulent la production de glaire cervicale, mais sans l'ovulation, le cycle se trouve interrompu. Normalement, si l'ovulation se produit, le corps jaune se forme et vit entre 11 et 16 jours, soutenant une éventuelle grossesse par la sécrétion de progestérone. Si la fécondation n'a pas lieu, le corps jaune dégénère, entraînant une chute de progestérone et le déclenchement des règles.

L'absence de règles, dans ce contexte, signale qu'aucun corps jaune n'a été formé et donc qu'aucune ovulation n'a eu lieu. Plusieurs facteurs peuvent être à l'origine de cette situation, tels que le stress, des déséquilibres hormonaux, des problèmes de poids (tant en surpoids qu'en sous-poids), ou encore un exercice physique excessif. Ces éléments peuvent perturber le cycle ovulatoire normal et empêcher l'ovulation.

Que faire quand on a des pertes blanches et pas ses règles ? Tous nos conseils

Conseil numéro 1 : faire un bilan hormonal pour comprendre l’absence de règles et d’ovulation

Lorsque vous constatez une absence de menstruations accompagnée de pertes blanches, le premier conseil est de procéder à un bilan hormonal. Un tel bilan permet de vérifier l'équilibre entre les différentes hormones impliquées dans le cycle menstruel, notamment les œstrogènes, la progestérone, la LH (hormone Lutéinisante) et la FSH (hormone Folliculo-Stimulante). Ces hormones jouent des rôles cruciaux dans la régulation de l'ovulation et des menstruations. Un déséquilibre peut être à l'origine de l'absence de règles et d'ovulation.

Un endocrinologue ou un gynécologue peut prescrire ce bilan hormonal, qui se fait généralement par prise de sang. Les résultats aideront à identifier si un déséquilibre hormonal est la cause sous-jacente de l'absence de règles, permettant ainsi de déterminer le traitement approprié pour rétablir un cycle menstruel normal. Par exemple, si un excès ou un déficit d'une hormone spécifique est détecté, un traitement hormonal ou d'autres interventions peuvent être recommandés.

Conseil numéro 2 : vérifier l’apport calorique journalier

L'alimentation joue un rôle fondamental dans la régulation des cycles menstruels. Un apport calorique insuffisant peut perturber l'équilibre hormonal nécessaire à l'ovulation et à la menstruation. Il est essentiel de consommer suffisamment de calories pour soutenir les fonctions corporelles de base, y compris la capacité à ovuler. Les femmes qui mènent une vie active ou celles qui adoptent des régimes restrictifs doivent être particulièrement vigilantes à leur apport calorique quotidien.

Un déficit énergétique peut signaler au corps qu'il n'est pas dans des conditions optimales pour supporter une grossesse, ce qui peut entraîner une inhibition de l'ovulation et, par conséquent, l'absence de règles. Pour remédier à cela, il est conseillé de suivre un régime alimentaire équilibré, riche en nutriments essentiels, qui fournit suffisamment d'énergie pour toutes les fonctions corporelles, y compris le cycle menstruel.

Consulter un nutritionniste peut être une étape utile pour évaluer votre apport alimentaire et s'assurer qu'il répond aux besoins de votre corps. Un ajustement de votre régime alimentaire peut contribuer à rétablir l'équilibre hormonal et favoriser le retour d'un cycle menstruel régulier.

Conseil numéro 3 : apaiser son stress

Le stress est un facteur bien connu qui peut perturber le cycle menstruel. Il peut inhiber l'ovulation et donc être une cause directe de l'absence de règles. Les hormones du stress, comme le cortisol, peuvent interférer avec la régulation hormonale nécessaire pour l'ovulation. Réduire son niveau de stress est donc essentiel pour favoriser le retour à un cycle menstruel normal.

Des techniques de réduction du stress, telles que la méditation, le yoga, la pratique régulière d'exercices de relaxation ou la psychothérapie, peuvent être très bénéfiques. Trouver des activités qui vous aident à vous détendre et à diminuer votre niveau de stress est crucial. La gestion du stress ne bénéficie pas seulement à votre cycle menstruel, mais également à votre santé globale.

Il est parfois nécessaire de réévaluer ses engagements et son style de vie pour réduire le stress. L'équilibre entre le travail, la vie personnelle et le temps pour soi est fondamental !

Si vous voulez en savoir plus sur la gestion du stress, découvrez l’article : Les meilleurs anti-stress au naturel !

Conseil numéro 4 : le sport en excès peut bloquer les règles et l’ovulation

L'exercice physique est bénéfique pour la santé globale, mais lorsqu'il est pratiqué à l'excès, il peut perturber le cycle menstruel. Un entraînement intensif peut conduire à ce qu'on appelle l'aménorrhée d'effort, une condition où les menstruations s'arrêtent. Cela est souvent lié à une combinaison de facteurs, notamment un apport calorique insuffisant pour compenser l'énergie dépensée, le stress physique sur le corps et les déséquilibres hormonaux qui en résultent.

Il est nécessaire pour les femmes qui pratiquent un sport de haut niveau ou qui s'engagent dans des programmes d'entraînements intenses de surveiller leur cycle menstruel et de s'assurer qu'elles consomment suffisamment de calories pour soutenir leur niveau d'activité. Un ajustement de l'intensité de l'exercice et de l'apport nutritionnel peut être nécessaire pour rétablir le cycle menstruel.

Consulter un professionnel de santé spécialisé dans le sport peut aider à trouver le bon équilibre entre activité physique et santé. Il est important de reconnaître que chaque corps est unique, et ce qui constitue un exercice excessif pour une personne peut ne pas l'être pour une autre. Écouter son corps et ajuster son entraînement en conséquence est essentiel pour maintenir un bon équilibre.

Deux situations normales où l’on peut avoir des pertes blanches et pas ses règles

Certaines contraceptions hormonales stoppent complètement les règles en conservant des pertes blanches

L'utilisation de certaines méthodes contraceptives hormonales, telles que certaines pilules contraceptives et dispositifs intra-utérins (DIU) hormonaux, peut entraîner l'absence de menstruations, un effet secondaire connu sous le nom d'aménorrhée induite par la contraception. Ces méthodes fonctionnent en modifiant les niveaux hormonaux du corps pour prévenir l'ovulation, et par conséquent, peuvent aussi supprimer les saignements menstruels. Cependant, il est important de noter que même en l'absence de règles, la production de glaire cervicale peut continuer, d'où la présence de pertes blanches.

Cette suppression des règles par la contraception hormonale est généralement considérée comme sûre pour la plupart des femmes. Pour certaines, elle peut même être bénéfique, en particulier pour celles qui souffrent de menstruations douloureuses, de saignements abondants ou de troubles liés au cycle menstruel. Il est essentiel de discuter avec un professionnel de la santé des avantages et des inconvénients potentiels avant de choisir cette méthode contraceptive. La présence de pertes blanches dans ce contexte est généralement normale et indique que le corps continue de produire des sécrétions cervicales malgré l'absence d'ovulation et de menstruation.

Néanmoins, si des changements dans la nature des pertes blanches sont observés (par exemple, si elles deviennent jaunâtres, verdâtres, ou si elles s'accompagnent d'une odeur désagréable), il est conseillé de consulter un professionnel de la santé. Ces modifications peuvent indiquer une infection ou une autre condition médicale nécessitant une évaluation et un traitement.

Les pertes blanches et pas de règles : vérifier que l’on ne soit pas enceinte

L'absence de règles accompagnée de pertes blanches peut également être un signe de grossesse précoce. Au début de la grossesse, les changements hormonaux peuvent augmenter la production de glaire cervicale, conduisant à des pertes blanches plus abondantes. Si vous avez eu des rapports sexuels non protégés ou si vous suspectez une défaillance contraceptive, il est prudent de réaliser un test de grossesse pour clarifier la situation.

Les tests de grossesse modernes sont très sensibles et peuvent détecter une grossesse dès le premier jour de retard des règles. Un résultat positif doit être suivi d'une consultation médicale pour débuter le suivi prénatal et s'assurer du bon développement de la grossesse. Même en cas de résultat négatif, si les règles ne reprennent pas et que les pertes blanches persistent, une consultation médicale est recommandée pour exclure d'autres causes possibles de l'aménorrhée.

Il est important de se rappeler que chaque femme et chaque grossesse sont uniques. Certaines femmes peuvent constater des changements dans leur corps bien avant un test de grossesse positif, tandis que d'autres peuvent ne pas remarquer de signes évidents de grossesse. Écouter son corps et être attentif aux signaux qu'il envoie est crucial pour une santé reproductive optimale.

Nos conseils de compléments alimentaires quand on n’a pas ses règles mais des pertes blanches

Le complément alimentaire Zen de Hollis si le stress est la cause de l’absence de règles

La formule Zen de Hollis combine une synergie de deux plantes adaptogènes reconnues pour leur capacité à améliorer la réponse de l'organisme au stress : l'ashwagandha et la rhodiole. Ces plantes aident à équilibrer les hormones du stress, favorisant ainsi un état de calme et réduisant l'impact négatif du stress sur le cycle menstruel.

Ce complément alimentaire est enrichi avec de la tyrosine et du tryptophane, précurseurs de la dopamine et de la sérotonine. Ces deux neurotransmetteurs jouent un rôle nécessaire dans la régulation de l'humeur et du bien-être émotionnel. De plus, l'ajout de magnésium, sous forme de taurinate et de bisglycinate, ainsi que des vitamines B, offre un soutien additionnel pour apaiser le mental et combattre l'effet du stress sur le corps. Le magnésium est bien connu pour ses propriétés relaxantes sur le système nerveux, tandis que les vitamines B jouent un rôle vital dans le fonctionnement optimal du cerveau et du système nerveux.

L'intégration de la formule Zen de Hollis dans votre routine quotidienne peut ainsi aider à rétablir un équilibre hormonal perturbé par le stress, favorisant le retour d'un cycle menstruel régulier.

Le complément alimentaire Onagre de Hollis pour réguler naturellement son cycle quand on a des pertes blanches et pas de règles

La formule Onagre de Hollis est une autre option naturelle pour celles qui rencontrent des perturbations de leur cycle menstruel, telles que l'absence de règles accompagnée de pertes blanches. L'onagre, d'origine biologique, est une source riche en acides gras essentiels, notamment en acide gamma-linolénique (GLA), un composant reconnu pour ses propriétés bénéfiques sur la santé reproductive féminine. Le GLA aide à améliorer la qualité de la glaire cervicale, un élément clé dans la fertilité, et à réguler les cycles menstruels.

Outre ses bienfaits sur la fertilité et la régulation du cycle, l'huile d'onagre est également appréciée pour ses effets anti-inflammatoires. Elle peut donc contribuer à apaiser les symptômes du syndrome prémenstruel (SPM) et améliorer les conditions de la peau, telles que l'eczéma ou l'acné, souvent exacerbées par des déséquilibres hormonaux.

Je souhaite me lancer avec la symptothermie mais j'ai peur de tomber enceinte

Je souhaite me lancer avec la symptothermie mais j'ai peur de tomber enceinte

Comment parler de la symptothermie et du Tempdrop à mon partenaire ?

Comment parler de la symptothermie et du Tempdrop à mon partenaire ?

Comment demander le remboursement à sa mutuelle du Tempdrop ?

Comment demander le remboursement à sa mutuelle du Tempdrop ?

Quel traitement naturel pour la ménopause ?

Quel traitement naturel pour la ménopause ?

Comment augmenter sa libido en tant que femme ?

Comment augmenter sa libido en tant que femme ?

L’infection urinaire chez la femme

L’infection urinaire chez la femme

La symptothermie comme contraception

La symptothermie comme contraception

Perte blanche abondante : dois-je m’inquiéter ?

Perte blanche abondante : dois-je m’inquiéter ?

Infection urinaire à répétition : comment en sortir durablement

Infection urinaire à répétition : comment en sortir durablement

Stress au travail : nos solutions pour retrouver votre sérénité

Stress au travail : nos solutions pour retrouver votre sérénité

Quels sont les symptômes de l’endométriose ?

Quels sont les symptômes de l’endométriose ?

Que manger en cas de baisse de tension ?

Que manger en cas de baisse de tension ?

Que manger avant le sport ?

Que manger avant le sport ?

Réveil nocturne : tous nos conseils

Réveil nocturne : tous nos conseils

Quel complément alimentaire choisir pour soutenir sa libido ?

Quel complément alimentaire choisir pour soutenir sa libido ?

Quel thermomètre pour la symptothermie ?

Quel thermomètre pour la symptothermie ?

Retrouver le sommeil pendant la ménopause

Retrouver le sommeil pendant la ménopause

Quels sont les 5 pires aliments pour l’arthrose

Quels sont les 5 pires aliments pour l’arthrose

Quelle huile essentielle en cas de règles douloureuses

Quelle huile essentielle en cas de règles douloureuses

Je fais du sport et je grossis : tous nos conseils

Je fais du sport et je grossis : tous nos conseils

Comment refaire sa flore vaginale en cas de déséquilibre ?

Comment refaire sa flore vaginale en cas de déséquilibre ?

Quel complément alimentaire pour la femme enceinte ?

Quel complément alimentaire pour la femme enceinte ?

Quel sport pour perdre du ventre ?

Quel sport pour perdre du ventre ?

Règles douloureuses : comment les soulager ?

Règles douloureuses : comment les soulager ?

Symptothermie : les avis

Symptothermie : les avis

Quand reprendre le sport après l’accouchement ?

Quand reprendre le sport après l’accouchement ?

Je ne supporte plus ma vie de ma maman : que faire ?

Je ne supporte plus ma vie de ma maman : que faire ?

Quel remède naturel en cas de règle douloureuse ?

Quel remède naturel en cas de règle douloureuse ?

Peut-on faire du sport enceinte ?

Peut-on faire du sport enceinte ?

Qu’est-ce que les pertes blanches ?

Qu’est-ce que les pertes blanches ?

Qu’est-ce que l’endométriose ?

Qu’est-ce que l’endométriose ?

Perte blanche : physiologique ou pathologique ?

Perte blanche : physiologique ou pathologique ?

Quels sont les symptômes de la carence en fer ?

Quels sont les symptômes de la carence en fer ?

Pourquoi choisir de la spiruline bio ?

Pourquoi choisir de la spiruline bio ?

Quelle huile essentielle en cas de cystite ?

Quelle huile essentielle en cas de cystite ?

Carence en fer et anxiété

Carence en fer et anxiété

Fatigue de la menopause : nos conseils pour retrouver votre énergie

Fatigue de la menopause : nos conseils pour retrouver votre énergie

Comment se motiver à faire du sport ?

Comment se motiver à faire du sport ?

Quels sont les symptômes de la carence en fer ?

Quels sont les symptômes de la carence en fer ?

Dépression du post-partum : tous nos conseils pour le prévenir et y faire face

Dépression du post-partum : tous nos conseils pour le prévenir et y faire face

Quel traitement pour une mycose vaginale ?

Quel traitement pour une mycose vaginale ?

Que manger en cas de carence en fer ?

Que manger en cas de carence en fer ?

Quels sont les symptômes de la mycose vaginale ?

Quels sont les symptômes de la mycose vaginale ?

Quels probiotiques choisir pour restaurer sa flore vaginale ?

Quels probiotiques choisir pour restaurer sa flore vaginale ?

Peut-on prendre plusieurs compléments alimentaires en même temps ?

Peut-on prendre plusieurs compléments alimentaires en même temps ?

Jusqu’à quel âge peut-on avoir des bouffées de chaleur ?

Jusqu’à quel âge peut-on avoir des bouffées de chaleur ?

Que manger au petit-déjeuner ?

Que manger au petit-déjeuner ?

Que manger après le sport ?

Que manger après le sport ?

Comment maigrir rapidement sans sport ?

Comment maigrir rapidement sans sport ?