Réveil nocturne : tous nos conseils
Retour

Réveil nocturne : tous nos conseils

Table des matières

Qu'est-ce qui se cache derrière vos réveils nocturnes et comment y mettre fin pour de bon ? Plongez dans cet article pour découvrir une sélection de conseils naturels et scientifiquement approuvés. Des routines apaisantes aux suppléments ciblés, préparez-vous à retrouver un bon sommeil réparateur.

Réveil nocturne : quelles peuvent être les causes ?

Le stress, première des causes en cas de reveil nocturne

Le stress figure en tête de liste des facteurs contribuant aux réveils nocturnes. Dans le monde trépidant d'aujourd'hui, où les exigences professionnelles et personnelles ne cessent de croître, le stress est devenu un compagnon constant pour beaucoup. Ce compagnon indésirable a un impact significatif sur la qualité de notre sommeil. Sous stress, notre corps sécrète des hormones comme le cortisol, qui est conçu pour nous maintenir alertes et peut donc interférer avec notre capacité à rester endormis. La nuit, ces hormones peuvent nous réveiller ou empêcher le retour au sommeil après un réveil.

Le stress peut également entraîner une hyperactivité mentale au coucher. Tourner et retourner des pensées ou des soucis dans son esprit peut empêcher le cerveau de se détendre suffisamment pour entrer dans les cycles de sommeil profond nécessaires à un repos réparateur. Cette hyperactivité mentale peut non seulement rendre l'endormissement difficile mais aussi faciliter les réveils nocturnes, le moindre bruit ou perturbation pouvant ramener à la conscience un esprit déjà surstimulé.

En outre, le stress chronique peut perturber l'équilibre naturel des cycles de sommeil, rendant les phases de sommeil profond moins accessibles et réduisant la qualité générale du sommeil. Cela signifie que même lorsqu'on parvient à dormir, le sommeil est souvent moins réparateur, ce qui peut créer un cercle vicieux où le manque de sommeil alimente le stress, qui à son tour aggrave les problèmes de sommeil.

Le bruit, une des causes de réveil nocturne

Le bruit est un perturbateur commun du sommeil, capable de transformer une nuit paisible en une série de réveils frustrants. Vivre dans un environnement urbain ou près de zones bruyantes peut exposer à des niveaux de bruit qui perturbent constamment le cycle de sommeil. Même dans les environnements relativement calmes, des bruits intermittents tels que les klaxons de voiture, les aboiements de chiens ou les alarmes peuvent suffire à provoquer un réveil. Le problème avec le bruit n'est pas seulement son volume mais aussi sa nature imprévisible, ce qui peut maintenir le système nerveux en état d'alerte, même pendant le sommeil.

Le bruit affecte le sommeil de deux manières principales. D'une part, il peut prolonger le temps nécessaire pour s'endormir en empêchant l'esprit de se détendre complètement. D'autre part, il peut interrompre le sommeil déjà établi, perturbant les cycles de sommeil profond essentiels à un repos réparateur. Les réveils fréquents dus au bruit peuvent réduire significativement la qualité du sommeil, même si la quantité totale de sommeil reste inchangée.

Les individus varient dans leur sensibilité au bruit; certains peuvent se réveiller au moindre son, tandis que d'autres semblent capables de dormir à travers des niveaux de bruit élevés. Cette variabilité peut dépendre de nombreux facteurs, y compris les différences biologiques et l'habitude de l'environnement sonore. Cependant, même pour ceux qui se considèrent comme des dormeurs lourds, une exposition prolongée au bruit peut perturber la structure du sommeil, conduisant à un sommeil de moindre qualité.

Dormir à deux, parmi les causes de reveil nocturne plus fréquent

Partager son lit avec un partenaire peut enrichir la vie relationnelle, mais cela peut également introduire de nouvelles variables dans l'équation du sommeil. Les habitudes de sommeil, les mouvements nocturnes, et même les rythmes de sommeil de notre partenaire peuvent avoir un impact significatif sur notre propre qualité de sommeil. Pour certains, les mouvements répétés du partenaire ou ses habitudes de sommeil, comme les ronflements, peuvent devenir une source fréquente de réveils nocturnes. Les différences dans les préférences de température, les horaires de coucher et de lever, ainsi que les routines pré-sommeil peuvent également jouer un rôle dans la perturbation du sommeil de l'autre.

Les ronflements, en particulier, sont une cause commune de réveil pour le partenaire non-ronfleur. Le son peut varier de léger à extrêmement bruyant, et dans certains cas, il peut indiquer des conditions sous-jacentes comme l'apnée du sommeil. Au-delà du simple bruit, les mouvements du partenaire durant la nuit, qu'il s'agisse de se retourner fréquemment ou de se lever du lit, peuvent également perturber le sommeil. Même quelque chose d'aussi banal que le tirage des couvertures ou une différence dans les préférences de fermeté du matelas peut affecter la qualité du sommeil des deux partenaires.

La proximité physique pendant le sommeil, bien qu'elle puisse offrir un confort et un sentiment de sécurité, peut aussi augmenter la probabilité de surchauffe ou de perturbation due au partage de l'espace. La gestion de l'espace de sommeil devient ainsi une question de compromis et d'ajustement pour répondre aux besoins de sommeil de chacun, ce qui peut être particulièrement difficile si l'un des partenaires est un dormeur léger ou si les deux partenaires ont des horaires de vie très différents.

L’apnée du sommeil, souvent en cause en cas de réveil nocturne

L'apnée du sommeil est un trouble du sommeil grave et courant qui se caractérise par des arrêts respiratoires répétitifs pendant le sommeil. Ces interruptions peuvent durer de quelques secondes à plusieurs minutes et se produisent plusieurs fois par heure, perturbant le cycle naturel du sommeil. Non seulement l'apnée du sommeil réduit la qualité du sommeil en provoquant des réveils fréquents, mais elle augmente également le risque de problèmes de santé à long terme, tels que les maladies cardiovasculaires, l'hypertension et le diabète.

Les personnes souffrant d'apnée du sommeil peuvent ne pas se souvenir de ces réveils car ils sont souvent très brefs, mais les effets sont néanmoins ressentis au réveil sous forme de fatigue extrême, de somnolence diurne, et d'une diminution de la concentration. Le partenaire de lit peut parfois être le premier à remarquer les symptômes, en particulier le ronflement fort suivi de périodes de silence pendant lesquelles la respiration s'arrête.

L'apnée du sommeil est principalement causée par une obstruction physique des voies respiratoires, souvent due à une relaxation excessive des muscles de la gorge pendant le sommeil, mais peut aussi être influencée par des facteurs génétiques, l'obésité, et la structure des voies respiratoires. Malgré sa gravité, beaucoup de personnes ne sont pas diagnostiquées ou traitées pour l'apnée du sommeil, en partie parce qu'elles ne sont pas conscientes des interruptions de leur sommeil, soulignant l'importance de prêter attention aux signes et symptômes associés à ce trouble.

Tous nos conseils d’hygiène de vie pour limiter le réveil nocturne

Avoir une heure de coucher régulière, un bon conseil pour éviter le réveil nocturne

Instaurer une heure de coucher régulière est fondamental pour améliorer la qualité du sommeil. Ce rythme constant aide votre horloge biologique à se réguler, rendant l'endormissement plus facile et réduisant les risques de réveil nocturne. Votre corps commence à anticiper l'heure du coucher, déclenchant des processus physiologiques qui favorisent le sommeil, comme la baisse de la température corporelle et la libération de mélatonine, l'hormone du sommeil.

S'engager dans une routine nocturne peut également signaler à votre cerveau qu'il est temps de se détendre et de se préparer au sommeil. Que cela implique de lire, de prendre un bain chaud ou d'écouter de la musique douce, ces activités peuvent devenir des signaux pour votre corps, indiquant que la fin de la journée approche. La clé est la régularité; même pendant les week-ends ou les jours de congé, essayez de respecter votre horaire de sommeil autant que possible pour maintenir l'équilibre de votre rythme circadien.

Une heure de coucher irrégulière, en revanche, peut perturber votre horloge biologique, rendant plus difficile l'endormissement et augmentant la probabilité de se réveiller en pleine nuit. Ce déséquilibre peut conduire à un sommeil fragmenté, où les cycles de sommeil profond sont moins accessibles, réduisant ainsi la qualité générale de votre repos. En maintenant un horaire de sommeil constant, vous pouvez aider votre corps à optimiser ses cycles naturels de sommeil et de veille, favorisant ainsi un sommeil nocturne ininterrompu et réparateur.

Pratiquer la méditation avant de se coucher, un bon conseil d’hygiène de vie pour arrêter de se réveiller la nuit

La méditation est un outil puissant pour améliorer la qualité du sommeil et réduire les réveils nocturnes. En se concentrant sur le moment présent et en apaisant l'esprit, la méditation peut diminuer significativement les niveaux de stress et d'anxiété, qui sont souvent à l'origine des perturbations du sommeil. La pratique régulière de la méditation favorise la relaxation profonde du corps et de l'esprit, facilitant ainsi l'endormissement et la continuité du sommeil.

Il existe de nombreuses formes de méditation, des techniques de respiration aux méditations guidées ou à la pleine conscience, permettant à chaque individu de trouver la méthode qui lui convient le mieux. La méditation de pleine conscience, par exemple, encourage à observer ses pensées et sensations sans jugement, favorisant un détachement des soucis quotidiens qui peuvent perturber le sommeil. En pratiquant régulièrement, même pour de courtes périodes avant le coucher, vous pouvez réduire l'activité cérébrale liée au stress et créer un état plus propice au sommeil.

L'intégration de la méditation dans votre routine nocturne peut aussi aider à établir un rituel de coucher qui signale à votre corps qu'il est temps de se reposer. Commencer avec des sessions de cinq à dix minutes peut déjà avoir un impact significatif sur votre capacité à vous endormir plus rapidement et à maintenir un sommeil ininterrompu tout au long de la nuit. Au fil du temps, vous pourriez trouver que ces moments de méditation deviennent une partie indispensable de votre hygiène de sommeil, améliorant non seulement la qualité de votre sommeil mais aussi votre bien-être général.

Eviter la lumière bleue le soir, le meilleur conseil pour espacer le réveil en pleine nuit

L'exposition à la lumière bleue perturbe notre cycle naturel de sommeil. La lumière bleue, émise par les écrans de nos appareils électroniques tels que smartphones, tablettes, et ordinateurs, inhibe la production de mélatonine, l'hormone régulant le sommeil, ce qui rend plus difficile l'endormissement et peut augmenter la fréquence des réveils nocturnes. Réduire ou éviter l'exposition à la lumière bleue au moins une heure avant le coucher peut aider à préserver votre rythme circadien et favoriser un sommeil plus profond et réparateur.

Utiliser des filtres de lumière bleue sur vos appareils ou porter des lunettes bloquant la lumière bleue sont des stratégies efficaces pour minimiser votre exposition le soir. De plus, privilégier des activités relaxantes sans écran, telles que la lecture d'un livre papier ou l'écoute de musique douce, peut aider votre esprit à se détendre et à se préparer au sommeil. Créer un environnement de sommeil obscur en utilisant des rideaux occultants ou un masque de nuit peut également contribuer à un meilleur sommeil en bloquant les sources de lumière externe qui pourraient perturber votre repos.

En adoptant ces pratiques, vous aidez votre corps à entrer plus facilement dans un état de repos et à maintenir un sommeil ininterrompu, essentiel pour votre santé physique et mentale. L'engagement envers une bonne hygiène de vie et la mise en œuvre de ces conseils peuvent transformer vos nuits, réduisant significativement les réveils nocturnes et améliorant la qualité globale de votre sommeil.

Tous nos conseils de plante soutien pour éviter le réveil nocturne

La passiflore, une plante majeure qui évite le reveil nocturne

La passiflore, également connue sous le nom de fleur de la passion, est une plante reconnue pour ses propriétés relaxantes et sédatives, ce qui en fait un allié précieux contre les réveils nocturnes. Traditionnellement utilisée pour traiter l'anxiété et les troubles du sommeil, la passiflore agit en augmentant les niveaux de GABA dans le cerveau, un neurotransmetteur qui favorise la relaxation et aide à réguler le sommeil. Grâce à cette action, la passiflore permet de faciliter l'endormissement et d'améliorer la qualité du sommeil, réduisant ainsi les chances de se réveiller durant la nuit.

Des études cliniques ont démontré que la consommation régulière de passiflore sous forme de thé ou de complément alimentaire peut significativement améliorer la qualité du sommeil chez les individus ayant des difficultés à dormir. Elle est particulièrement utile pour les personnes qui se réveillent fréquemment la nuit, car elle aide à prolonger les phases de sommeil profond, assurant ainsi un repos plus réparateur. En outre, étant donné son profil de sécurité et sa faible incidence d'effets secondaires, la passiflore est une option attrayante pour ceux qui cherchent une solution naturelle aux perturbations du sommeil.

La valériane, une plante pour diminuer la fréquence de reveil nocturne

La valériane est une autre plante reconnue pour ses effets bénéfiques sur le sommeil. Utilisée depuis des siècles pour traiter l'insomnie et favoriser la détente, la racine de valériane agit comme un sédatif léger, aidant à calmer l'esprit et à faciliter l'endormissement. Son action sur le système nerveux central peut diminuer l'anxiété et améliorer la qualité du sommeil, ce qui est particulièrement utile pour les personnes qui se réveillent souvent durant la nuit.

Des recherches suggèrent que la valériane augmente la quantité d'un neurotransmetteur appelé acide gamma-aminobutyrique (GABA) dans le cerveau, ce qui aide à réguler les signaux nerveux et à promouvoir un état de relaxation. En prenant de la valériane avant le coucher, vous pouvez ainsi réduire le temps nécessaire pour s'endormir et augmenter la durée du sommeil, réduisant les réveils nocturnes et améliorant la sensation de repos au réveil.

L’eschscholtzia, une plante intéressante qui apaise le nombre de reveil nocturne

L'eschscholtzia, ou pavot de Californie, est une plante qui possède des propriétés sédatives légères, utiles pour traiter l'insomnie et réduire les réveils nocturnes. Cette plante agit en favorisant la détente du système nerveux, aidant ainsi à s'endormir plus facilement et à maintenir un sommeil ininterrompu durant la nuit. Elle est particulièrement efficace pour les personnes qui éprouvent des difficultés à se détendre au moment du coucher, car elle contribue à réduire l'anxiété et le stress qui peuvent entraver le sommeil.

L'eschscholtzia fonctionne en partie en augmentant la disponibilité du GABA dans le cerveau, ce qui a pour effet de diminuer l'activité nerveuse et de faciliter un état plus calme et détendu, propice au sommeil. De plus, cette plante a l'avantage de ne pas provoquer de somnolence résiduelle le matin, permettant ainsi de se réveiller frais et dispo. Elle est souvent utilisée en combinaison avec d'autres herbes favorisant le sommeil, telles que la valériane ou la passiflore, pour maximiser les effets bénéfiques sur le sommeil.

L’ashwagandha, une plante ayurvédique qui limite les ruminations cause de reveil nocturne

L'ashwagandha, connue sous le nom de ginseng indien, est une plante majeure dans la médecine ayurvédique utilisée pour ses multiples bienfaits sur la santé, y compris son effet positif sur le sommeil et la gestion du stress. Cette plante adaptogène aide à réguler les réponses de l'organisme au stress, réduisant ainsi les niveaux d'anxiété et favorisant un état de calme nécessaire pour un sommeil réparateur. En limitant les ruminations et les pensées anxieuses qui peuvent survenir la nuit, l'ashwagandha contribue à diminuer la fréquence des réveils nocturnes.

Les propriétés adaptogènes de l'ashwagandha permettent d'équilibrer les niveaux de cortisol, l'hormone du stress, dans le corps. Par cette régulation, elle soutient un cycle de sommeil naturel et sain, facilitant à la fois l'endormissement et le maintien d'un sommeil profond et ininterrompu. Des études ont montré que la consommation régulière d'ashwagandha peut améliorer significativement la qualité et la durée du sommeil, tout en réduisant le temps nécessaire pour s'endormir.

Tous nos conseils de nutriments en cas de réveil nocturne

Le magnésium, nutriment conseil numéro un pour diminuer le reveil nocturne

Le magnésium est un minéral essentiel jouant de multiples rôles dans le corps humain, y compris dans la régulation du sommeil. Sa capacité à détendre les muscles et à calmer le système nerveux en fait un allié précieux pour ceux qui luttent contre les réveils nocturnes. Le magnésium contribue à l'activation du système nerveux parasympathique, responsable de la réponse de relaxation du corps, aidant ainsi à préparer le corps et l'esprit au sommeil.

Une carence en magnésium peut être liée à des troubles du sommeil, notamment des difficultés à s'endormir et à rester endormi. Compléter son alimentation avec du magnésium peut améliorer la qualité du sommeil, en augmentant la durée des phases de sommeil profond et en réduisant les réveils nocturnes. Les sources alimentaires de magnésium comprennent les épinards, les noix, les graines, et les céréales complètes, mais pour ceux qui ont des difficultés à obtenir suffisamment de magnésium par l'alimentation, des suppléments peuvent être envisagés après consultation d'un professionnel de la santé.

Le tryptophane, un acide aminé pour soutenir la mélatonine et éviter le réveil nocturne

Le tryptophane est un acide aminé essentiel que le corps utilise pour produire la sérotonine, un neurotransmetteur qui joue un rôle clé dans la régulation de l'humeur et du sommeil. La sérotonine est ensuite convertie en mélatonine, l'hormone du sommeil, qui aide à réguler les cycles de sommeil-veille. Une alimentation riche en tryptophane peut donc soutenir la production naturelle de mélatonine, favorisant un sommeil réparateur et réduisant les réveils nocturnes.

Les sources alimentaires de tryptophane comprennent le poulet, la dinde, les œufs, les noix, les graines, et les produits laitiers. Incorporer ces aliments dans votre alimentation peut aider à améliorer la qualité du sommeil. Pour ceux qui ont des difficultés à consommer suffisamment de tryptophane par l'alimentation, des suppléments sont disponibles, mais il est conseillé de les prendre sous la supervision d'un professionnel de la santé pour éviter tout déséquilibre ou interaction avec d'autres médicaments.

La mélatonine, un nutriment majeur si on a un reveil nocturne

La mélatonine, souvent surnommée l'hormone du sommeil, joue un rôle crucial dans la régulation des cycles de sommeil-veille de notre corps. La production de mélatonine par la glande pinéale est influencée par la lumière, avec une augmentation de la production dans l'obscurité pour aider à signaler au corps qu'il est temps de dormir. Pour ceux qui éprouvent des difficultés à s'endormir ou qui se réveillent fréquemment pendant la nuit, la supplémentation en mélatonine peut être une option pour aider à rétablir un cycle de sommeil normal.

La mélatonine est disponible sous forme de suppléments, qui peuvent être particulièrement utiles pour ajuster l'horloge biologique en cas de jet-lag ou de travail posté. Toutefois, il est important de l'utiliser judicieusement et sous la supervision d'un professionnel de la santé, car une utilisation inappropriée peut perturber davantage les cycles naturels de sommeil. La mélatonine peut aider à réduire le temps nécessaire pour s'endormir et à diminuer le nombre de réveils nocturnes, améliorant ainsi la qualité globale du sommeil.

Tous nos conseils de complément alimentaire Hollis en cas de réveil nocturne

Le complément alimentaire Rêves de Hollis, conseil premier en cas de reveil nocturne

Le complément alimentaire Rêves de Hollis se distingue par sa composition unique combinant quatre plantes biologiques : la passiflore, la valériane, l'eschscholtzia, et la mélisse. Chacune de ces plantes a été choisie pour ses propriétés bénéfiques sur le sommeil, offrant une solution naturelle pour favoriser l'endormissement et limiter les réveils nocturnes. En plus de ces extraits végétaux, Rêves intègre de la mélatonine, reconnue pour son rôle clé dans la régulation des cycles de sommeil, aidant ainsi à resynchroniser ces derniers pour un repos nocturne plus réparateur. Cette formulation est également enrichie en magnésium et en vitamines B, des nutriments essentiels pour apaiser les tensions accumulées durant la journée et préparer le corps à une bonne nuit de sommeil.

Pour une efficacité optimale, Rêves propose deux modes d'utilisation selon les besoins spécifiques de chaque individu : pour ceux confrontés à des sommeils perturbés et des réveils nocturnes, la prise de trois gélules le soir, environ 30 minutes avant le coucher, est recommandée. Pour ceux cherchant simplement à améliorer leur endormissement, deux gélules suffisent.

Le complément alimentaire Magnésium de Hollis, en conseil pour le réveil nocturne associé à un manque de magnésium

Le complément alimentaire Magnésium de Hollis est formulé à partir d'une association spécifique de magnésium sous forme de bisglycinate et de chlorophylle magnésium, provenant de sources naturelles végétales. Cette sélection garantit une excellente absorption et biodisponibilité du magnésium, offrant un soutien efficace pour les personnes souffrant de réveils nocturnes liés à une carence en magnésium. Le magnésium joue un rôle crucial dans de nombreux processus physiologiques, y compris la détente musculaire et nerveuse, essentielle pour un sommeil réparateur. L'ajout de chlorophylle magnésium renforce les effets bienfaisants du complément, contribuant à une meilleure gestion du stress et à un sommeil plus paisible.

Ce complément est particulièrement recommandé pour son profil de sécurité, étant compatible avec la grossesse et l'allaitement, offrant ainsi une option sûre pour les femmes enceintes ou allaitantes recherchant un soulagement naturel des troubles du sommeil. Son utilisation contribue à combler les carences en magnésium, améliorant ainsi la qualité du sommeil et réduisant les réveils nocturnes, pour des nuits plus tranquilles et un réveil plus reposé.

Le complément alimentaire Zen de Hollis, quand le réveil nocturne est dû au stress et aux ruminations

Le complément alimentaire Zen de Hollis se présente comme une solution ciblée pour les personnes dont le sommeil est perturbé par le stress et les ruminations mentales. Ce complément alimentaire intègre une synergie de deux plantes adaptogènes, conçues pour aider le corps à mieux gérer le stress. En complément de ces plantes, Zen apporte une dose équilibrée de tyrosine et de tryptophane, des précurseurs des neurotransmetteurs dopamine et sérotonine, cruciaux pour le bien-être émotionnel et la régulation de l'humeur. Ces éléments naturels travaillent ensemble pour réduire l'anxiété et les pensées négatives qui peuvent entraver l'endormissement et provoquer des réveils nocturnes.

L'efficacité de Zen est renforcée par l'inclusion de magnésium, sous formes de taurinate et bisglycinate, et de vitamines B, connus pour leurs propriétés apaisantes sur le mental et leur capacité à favoriser un sommeil de qualité. Ce complément est donc idéalement conçu pour ceux qui recherchent non seulement à améliorer leur sommeil mais aussi à apaiser leur esprit face aux défis stressants de la vie quotidienne. La combinaison unique de nutriments et d'extraits de plantes dans Zen vise à restaurer l'équilibre mental et émotionnel, facilitant ainsi un endormissement plus rapide et un sommeil plus profond et ininterrompu. Cette approche intégrée assure non seulement une amélioration de la qualité du sommeil mais contribue également à un état de bien-être général durant la journée, en réduisant le stress et en augmentant la résilience face aux situations anxiogènes.

Je souhaite me lancer avec la symptothermie mais j'ai peur de tomber enceinte

Je souhaite me lancer avec la symptothermie mais j'ai peur de tomber enceinte

Comment parler de la symptothermie et du Tempdrop à mon partenaire ?

Comment parler de la symptothermie et du Tempdrop à mon partenaire ?

Comment demander le remboursement à sa mutuelle du Tempdrop ?

Comment demander le remboursement à sa mutuelle du Tempdrop ?

Quel traitement naturel pour la ménopause ?

Quel traitement naturel pour la ménopause ?

Comment augmenter sa libido en tant que femme ?

Comment augmenter sa libido en tant que femme ?

L’infection urinaire chez la femme

L’infection urinaire chez la femme

La symptothermie comme contraception

La symptothermie comme contraception

Perte blanche abondante : dois-je m’inquiéter ?

Perte blanche abondante : dois-je m’inquiéter ?

Je n’ai pas mes règles mais des pertes blanches : tous nos conseils

Je n’ai pas mes règles mais des pertes blanches : tous nos conseils

Infection urinaire à répétition : comment en sortir durablement

Infection urinaire à répétition : comment en sortir durablement

Stress au travail : nos solutions pour retrouver votre sérénité

Stress au travail : nos solutions pour retrouver votre sérénité

Quels sont les symptômes de l’endométriose ?

Quels sont les symptômes de l’endométriose ?

Que manger en cas de baisse de tension ?

Que manger en cas de baisse de tension ?

Que manger avant le sport ?

Que manger avant le sport ?

Quel complément alimentaire choisir pour soutenir sa libido ?

Quel complément alimentaire choisir pour soutenir sa libido ?

Quel thermomètre pour la symptothermie ?

Quel thermomètre pour la symptothermie ?

Retrouver le sommeil pendant la ménopause

Retrouver le sommeil pendant la ménopause

Quels sont les 5 pires aliments pour l’arthrose

Quels sont les 5 pires aliments pour l’arthrose

Quelle huile essentielle en cas de règles douloureuses

Quelle huile essentielle en cas de règles douloureuses

Je fais du sport et je grossis : tous nos conseils

Je fais du sport et je grossis : tous nos conseils

Comment refaire sa flore vaginale en cas de déséquilibre ?

Comment refaire sa flore vaginale en cas de déséquilibre ?

Quel complément alimentaire pour la femme enceinte ?

Quel complément alimentaire pour la femme enceinte ?

Quel sport pour perdre du ventre ?

Quel sport pour perdre du ventre ?

Règles douloureuses : comment les soulager ?

Règles douloureuses : comment les soulager ?

Symptothermie : les avis

Symptothermie : les avis

Quand reprendre le sport après l’accouchement ?

Quand reprendre le sport après l’accouchement ?

Je ne supporte plus ma vie de ma maman : que faire ?

Je ne supporte plus ma vie de ma maman : que faire ?

Quel remède naturel en cas de règle douloureuse ?

Quel remède naturel en cas de règle douloureuse ?

Peut-on faire du sport enceinte ?

Peut-on faire du sport enceinte ?

Qu’est-ce que les pertes blanches ?

Qu’est-ce que les pertes blanches ?

Qu’est-ce que l’endométriose ?

Qu’est-ce que l’endométriose ?

Perte blanche : physiologique ou pathologique ?

Perte blanche : physiologique ou pathologique ?

Quels sont les symptômes de la carence en fer ?

Quels sont les symptômes de la carence en fer ?

Pourquoi choisir de la spiruline bio ?

Pourquoi choisir de la spiruline bio ?

Quelle huile essentielle en cas de cystite ?

Quelle huile essentielle en cas de cystite ?

Carence en fer et anxiété

Carence en fer et anxiété

Fatigue de la menopause : nos conseils pour retrouver votre énergie

Fatigue de la menopause : nos conseils pour retrouver votre énergie

Comment se motiver à faire du sport ?

Comment se motiver à faire du sport ?

Quels sont les symptômes de la carence en fer ?

Quels sont les symptômes de la carence en fer ?

Dépression du post-partum : tous nos conseils pour le prévenir et y faire face

Dépression du post-partum : tous nos conseils pour le prévenir et y faire face

Quel traitement pour une mycose vaginale ?

Quel traitement pour une mycose vaginale ?

Que manger en cas de carence en fer ?

Que manger en cas de carence en fer ?

Quels sont les symptômes de la mycose vaginale ?

Quels sont les symptômes de la mycose vaginale ?

Quels probiotiques choisir pour restaurer sa flore vaginale ?

Quels probiotiques choisir pour restaurer sa flore vaginale ?

Peut-on prendre plusieurs compléments alimentaires en même temps ?

Peut-on prendre plusieurs compléments alimentaires en même temps ?

Jusqu’à quel âge peut-on avoir des bouffées de chaleur ?

Jusqu’à quel âge peut-on avoir des bouffées de chaleur ?

Que manger au petit-déjeuner ?

Que manger au petit-déjeuner ?

Que manger après le sport ?

Que manger après le sport ?

Comment maigrir rapidement sans sport ?

Comment maigrir rapidement sans sport ?