Comment traiter naturellement le syndrome prémenstruel ?
Retour

Comment traiter naturellement le syndrome prémenstruel ?

Table des matières

Environ 20 à 40% des femmes en âge de procréer souffrent du syndrome prémenstruel selon une étude mené par l’Inserm ( L'Institut national de la santé et de la recherche médicale ). Si vous êtes l'une de ces femmes ou si vous connaissez quelqu'un qui l'est, vous savez à quel point le syndrome prémenstruel peut rendre la vie difficile.

Mais rassurez-vous, cet article est votre porte d'entrée vers des solutions naturelles et efficaces pour atténuer les désagréments du SPM. Découvrez comment l'alimentation, les plantes, les médecines douces, le sport et les compléments alimentaires peuvent transformer votre expérience du syndrome prémenstruel, vous offrant ainsi une période prémenstruelle plus paisible et confortable.

Non ce n’est pas normal d’avoir mal alors ne laissez pas le SPM dicter votre vie, découvrez comment le maîtriser grâce à des approches holistiques et respectueuses de votre corps. Et en bonus, retrouvez nos recommandations à la fin de cet article.

Prendre en charge naturellement le syndrome prémenstruel grâce à l’alimentation

L'alimentation joue un rôle essentiel dans la manière dont notre corps réagit au syndrome prémenstruel (SPM). En faisant des choix alimentaires judicieux, il est possible de réduire la sévérité des symptômes et d'améliorer le bien-être général pendant cette période souvent inconfortable.

1. Opter pour une alimentation équilibrée :

L'une des premières étapes pour traiter naturellement le SPM est de privilégier une alimentation équilibrée tout au long du mois. Cela signifie inclure une variété de fruits, de légumes, de protéines maigres et de céréales complètes dans votre régime alimentaire. Ces aliments fournissent les nutriments essentiels nécessaires pour maintenir un équilibre hormonal et réduire les fluctuations qui contribuent aux symptômes du SPM.

2. Réduire la consommation de sel :

La rétention d'eau est l'un des symptômes courants du SPM, et une alimentation riche en sel peut aggraver ce problème. Limiter la consommation de sel peut aider à réduire la rétention d'eau et l'enflure associée.

3. Augmenter l'apport en magnésium :

Le magnésium est un minéral qui peut contribuer à atténuer les crampes musculaires et les douleurs liées au SPM. On le trouve dans des aliments tels que les légumes verts à feuilles, les noix, les graines et les légumineuses.

4. Les acides gras oméga-3 :

Les acides gras oméga-3 présents dans les poissons gras comme le saumon et les compléments d'huile de poisson ont des propriétés anti-inflammatoires. Ils peuvent aider à réduire l'inflammation et à soulager les douleurs associées au SPM.

5. Éviter la caféine et l'alcool :

La caféine et l'alcool peuvent aggraver certains symptômes du SPM, tels que l'irritabilité et l'insomnie. Réduire ou éviter ces substances peut contribuer à un meilleur équilibre émotionnel pendant cette période.

6. Hydratation adéquate :

Il est essentiel de rester hydraté en buvant suffisamment d'eau. L'hydratation peut aider à réduire la rétention d'eau et à soulager les ballonnements.

7. Aliments riches en fibres :

Les aliments riches en fibres, comme les légumes, les fruits et les grains entiers, favorisent une digestion saine et régulière. Cela peut réduire la sensation de ballonnement et les douleurs abdominales.

Traiter le syndrome prémenstruel grâce à l’efficacité et la naturalité des plantes

Les plantes qui régulent naturellement la composante hormonale du syndrome prémenstruel

L'une des approches naturelles les plus courantes pour atténuer les symptômes du SPM consiste à utiliser des plantes médicinales qui aident à réguler les fluctuations hormonales. Trois de ces plantes remarquables sont le gattilier, l'alchémille et l'achillée millefeuille, chacune apportant ses bienfaits spécifiques pour les femmes cherchant un soulagement naturel du SPM.

1. Le gattilier :

Le gattilier est peut-être l'une des herbes les plus connues pour réguler les hormones féminines. Il agit en stimulant la glande pituitaire, qui est responsable de la régulation des hormones sexuelles. En conséquence, il peut aider à équilibrer les niveaux d'œstrogène et de progestérone, ce qui peut réduire les symptômes du SPM, notamment les douleurs mammaires, les sautes d'humeur et les maux de tête.

2. L'alchémille :

L'alchémille est une plante qui a été traditionnellement utilisée pour ses propriétés astringentes et régulatrices hormonales. Elle peut aider à réduire les saignements menstruels excessifs, un symptôme fréquent du SPM. L'alchémille peut également aider à apaiser les crampes utérines et à réduire les douleurs abdominales.

3. L'achillée millefeuille :

L'achillée millefeuille est une plante aux feuilles délicates et aux petites fleurs blanches qui possède une longue histoire d'utilisation médicinale. Outre son efficacité dans la réduction des douleurs menstruelles et des crampes, elle est également appréciée pour ses propriétés hémostatiques, qui aident à contrôler les saignements excessifs pendant les règles. En plus de son utilisation interne sous forme de tisane, l'achillée millefeuille peut également être utilisée en infusion pour soulager les irritations cutanées mineures et les piqûres d'insectes grâce à ses propriétés anti-inflammatoires.

Les plantes régulatrices de l’inflammation pour apaiser de façon naturelle les douleurs du syndrome prémenstruel

La douleur et l'inconfort qui accompagnent souvent le syndrome prémenstruel (SPM) sont souvent associés à l'inflammation. Heureusement, certaines plantes médicinales sont reconnues pour leurs propriétés anti-inflammatoires et leur capacité à soulager ces symptômes. Trois de ces plantes, le curcuma, la boswellia et le cassis, se distinguent par leurs bienfaits dans la gestion de la douleur liée au SPM.

1. Curcuma :

Le curcuma est célèbre pour sa substance active, la curcumine, qui possède des propriétés anti-inflammatoires puissantes. Il peut aider à réduire l'inflammation qui contribue aux douleurs et aux crampes menstruelles. Le curcuma peut également avoir un effet positif sur l'équilibre hormonal en contribuant à réguler les niveaux d'œstrogène. Il peut être consommé sous forme de poudre, de gélules ou ajouté aux repas.

2. Boswellia :

La boswellia, également connue sous le nom de "l'encens indien", est une plante qui a été traditionnellement utilisée pour soulager les douleurs inflammatoires. Elle agit en inhibant les enzymes responsables de l'inflammation. La boswellia peut être particulièrement utile pour réduire les douleurs articulaires et musculaires associées au SPM. Elle est souvent disponible sous forme de complément alimentaire.

3. Cassis :

Le cassis est une plante riche en flavonoïdes et en antioxydants, qui lui confèrent des propriétés anti-inflammatoires. Elle peut aider à réduire l'inflammation et à soulager les douleurs menstruelles. Le cassis est souvent utilisé sous forme d'extrait de bourgeon, de teinture ou de complément alimentaire. Il peut également contribuer à la régulation hormonale et à l'équilibre émotionnel pendant le SPM.

Les plantes adaptogènes, un remède naturel pour apaiser la composante émotionnelle du syndrome prémenstruel

La composante émotionnelle du syndrome prémenstruel (SPM) peut être tout aussi difficile à gérer que les symptômes physiques. Les sautes d'humeur, l'irritabilité, l'anxiété et la dépression sont autant de manifestations fréquentes du SPM. Deux plantes adaptogènes bien connues, l'ashwagandha et la rhodiola, se distinguent par leurs bienfaits pour la gestion des émotions pendant cette période.

Ashwagandha :

L'ashwagandha est une plante adaptogène qui est couramment utilisée pour aider à gérer le stress et l'anxiété. Elle agit en équilibrant les niveaux de cortisol, l'hormone du stress, tout en favorisant une relaxation physique et mentale. Pendant le SPM, l'ashwagandha peut contribuer à apaiser l'irritabilité et à améliorer la qualité du sommeil, offrant ainsi un répit précieux contre les troubles émotionnels.

Rhodiola :

La rhodiola est une autre plante adaptogène qui peut contribuer à réduire le stress et l'anxiété. Elle agit en équilibrant les niveaux de cortisol, tout en favorisant une meilleure concentration mentale et en réduisant la fatigue mentale. Pendant le SPM, la rhodiola peut aider à stabiliser les émotions, à améliorer la clarté mentale et à atténuer les sensations de stress émotionnel.

La prise en charge naturelle du syndrome prémenstruel grâce aux médecines douces

La méditation en pleine conscience pour apaiser son mental pendant la phase de syndrome prémenstruel

La phase du syndrome prémenstruel (SPM) peut être une période émotionnellement tumultueuse pour de nombreuses femmes, avec des symptômes tels que l'irritabilité, la sensibilité accrue et les sautes d'humeur. La méditation en pleine conscience, une pratique ancienne qui consiste à être attentif au moment présent, peut s'avérer un outil puissant pour apaiser l'esprit et améliorer l'équilibre émotionnel pendant cette période.

La méditation en pleine conscience consiste à porter une attention bienveillante à vos pensées, émotions et sensations corporelles sans jugement. Pendant la phase du SPM, cette pratique peut vous aider à prendre du recul par rapport à vos émotions intenses, à observer vos pensées sans vous laisser submerger, et à cultiver une plus grande stabilité émotionnelle.

Cette pratique est reconnue pour ses effets positifs sur la réduction du stress et de l'anxiété. Elle peut vous aider à relâcher les tensions mentales et physiques qui sont souvent exacerbées pendant le SPM. En apprenant à respirer profondément et à vous centrer sur le moment présent, vous pouvez atténuer l'impact du stress sur votre bien-être émotionnel.

Certaines femmes éprouvent des douleurs physiques pendant la phase du SPM, telles que des crampes. La méditation en pleine conscience peut être utilisée pour focaliser l'attention sur des zones spécifiques du corps et peut aider à réduire la perception de la douleur. Cette approche peut être particulièrement utile pour atténuer les douleurs physiques liées au SPM.

Faire du sport, une solution efficace et naturelle pour calmer l’intensité du syndrome prémenstruel

L'intensité du syndrome prémenstruel peut être éprouvante à bien des égards, mais l'exercice physique se présente comme une solution naturelle et puissante pour atténuer de nombreux symptômes et améliorer la qualité de vie pendant cette période.

Effets de l'exercice sur le SPM :

L'exercice déclenche la libération d'endorphines, les hormones du bien-être, dans le cerveau. Cela contribue à réduire le stress, l'anxiété et l'irritabilité fréquemment associés au SPM. L'activité physique régulière favorise la production de sérotonine, un neurotransmetteur lié à l'humeur. Cela peut aider à stabiliser l'état d'esprit, à réduire les sautes d'humeur et à atténuer les symptômes dépressifs.

Le SPM peut perturber le sommeil, mais l'exercice peut contribuer à réguler les cycles de sommeil. Cela peut aider à atténuer la fatigue et à améliorer la qualité du repos.

Le type d'exercice adapté au SPM :

Il est important de choisir le type d'exercice qui convient le mieux à votre situation. Les activités modérées telles que la marche, le yoga, la natation et le vélo peuvent être particulièrement bénéfiques pour les femmes souffrant de SPM. Ces exercices sont doux pour le corps tout en offrant une gamme complète de mouvements qui contribuent à la détente et au bien-être.

Intégrer l'exercice dans votre routine :

Pour maximiser les bienfaits de l'exercice sur le SPM, essayez de maintenir une routine régulière tout au long du mois. Même une courte séance d'exercice quotidienne peut avoir un impact positif sur vos symptômes. Écoutez votre corps et adaptez l'intensité de votre activité en fonction de vos besoins. Si vous ne faites pas encore d'exercice régulièrement, commencez lentement et consultez un professionnel de la santé pour obtenir des conseils adaptés à votre situation.

L’acupuncture, une médecine traditionnelle et naturelle pour traiter le syndrome prémenstruel

L'acupuncture, une branche de la médecine traditionnelle chinoise vieille de plusieurs millénaires, offre une approche naturelle et efficace pour traiter le syndrome prémenstruel (SPM) en rétablissant l'équilibre énergétique du corps. Cette technique consiste à insérer de fines aiguilles dans des points spécifiques du corps, ce qui peut avoir un impact positif sur les symptômes du SPM et améliorer le bien-être général des femmes pendant cette période.

Les principaux avantages de l'acupuncture pour le SPM :

L'acupuncture peut aider à soulager les douleurs abdominales et les crampes qui surviennent souvent pendant le SPM. Les aiguilles stimulent les points d'acupuncture, débloquant ainsi les blocages énergétiques qui peuvent contribuer à la douleur.

Les séances d'acupuncture favorisent la relaxation et réduisent le stress. Une réduction du stress peut atténuer les symptômes émotionnels du SPM, améliorant ainsi l'humeur et le bien-être général.

À quoi s'attendre lors d'une séance d'acupuncture :

Lors d'une séance d'acupuncture, un praticien qualifié placera de fines aiguilles stériles dans des points spécifiques du corps, en fonction de vos symptômes et de votre diagnostic individuel. Les aiguilles sont généralement laissées en place pendant environ 20 à 30 minutes. Beaucoup de personnes ressentent une profonde détente pendant la séance.

Intégration de l'acupuncture dans votre gestion du SPM :

Pour traiter efficacement le SPM, plusieurs séances d'acupuncture espacées de quelques semaines peuvent être nécessaires. Votre praticien élaborera un plan de traitement adapté à votre situation. Il est important de consulter un acupuncteur agréé et qualifié pour garantir une expérience sécuritaire et bénéfique.

Les compléments alimentaires Hollis, des solutions efficaces et naturelles pour accompagner le traitement du syndrome prémenstruel

Le complément alimentaire Cycles, le tout-en-un naturel et efficace quand on souffre de syndrome prémenstruel

La formule Cycles de Hollis est un produit naturel tout-en-un spécialement conçu pour aider les femmes à atténuer les symptômes du syndrome prémenstruel (SPM). Elle est formulée avec une synergie de plantes, d'actifs, de vitamines et de minéraux soigneusement sélectionnés pour rééquilibrer le cycle menstruel et améliorer le bien-être pendant la période prémenstruelle.

De plus, Cycles est enrichi en vitamines et en minéraux essentiels, tels que la vitamine B6 et le magnésium, qui contribuent au bien-être général et à la régulation du cycle menstruel.

Cycles est recommandé par les sages-femmes en raison de ses bienfaits pour les femmes qui souffrent du SPM. Les sages-femmes apprécient souvent les approches naturelles pour aider les femmes à gérer leurs symptômes menstruels, et Cycles s'inscrit parfaitement dans cette démarche.

Le complément alimentaire Calme, pour apaiser de façon naturelle les douleurs associées au syndrome prémenstruel

Les douleurs menstruelles, les symptômes de l'endométriose et les migraines menstruelles peuvent rendre la période prémenstruelle particulièrement difficile à vivre pour de nombreuses femmes. La formule Calme offre une solution naturelle pour apaiser efficacement ces douleurs et améliorer la qualité de vie pendant le syndrome prémenstruel (SPM). Cette formule spéciale contient des ingrédients clés tels que le curcuma, la boswellia et le cassis, qui travaillent en synergie pour offrir un soulagement bienvenu.

1 femmes sur 10 souffre de l’endométriose, une maladie gynécologique qui peut entraîner des douleurs pelviennes graves pendant les règles et le SPM. Calme est une option naturelle qui peut aider à atténuer ces douleurs grâce à sa combinaison d'ingrédients apaisants la douleur.

En intégrant Calme dans votre routine pendant la période prémenstruelle, vous pouvez potentiellement réduire considérablement la gravité des douleurs menstruelles, de l'endométriose et des migraines menstruelles. Cela peut contribuer à améliorer votre bien-être général et à vous permettre de vivre plus sereinement cette période souvent délicate.

Le complément alimentaire naturel Onagre, pour diminuer des règles trop abondantes associées au syndrome prémenstruel

La formule Onagre de Hollis est une solution naturelle et efficace pour les femmes qui souffrent de règles excessivement abondantes et qui sont souvent associées au syndrome prémenstruel (SPM). Cette formule est basée sur l'huile d'onagre d'origine biologique, une source de qualité supérieure, extraite par première pression à froid.

La formule Onagre est riche en acides gras essentiels, en particulier en acide gamma-linolénique (AGL), qui joue un rôle crucial dans la régulation des hormones et de l'inflammation.

L'onagre est connue pour ses propriétés bénéfiques pour la régulation hormonale. Elle peut aider à réduire le flux menstruel excessif en équilibrant les niveaux d'hormones responsables de la régulation du cycle menstruel. En prenant régulièrement ce complément alimentaire, les femmes peuvent potentiellement réduire la sévérité des règles abondantes et les désagréments qui les accompagnent.

Je souhaite me lancer avec la symptothermie mais j'ai peur de tomber enceinte

Je souhaite me lancer avec la symptothermie mais j'ai peur de tomber enceinte

Comment parler de la symptothermie et du Tempdrop à mon partenaire ?

Comment parler de la symptothermie et du Tempdrop à mon partenaire ?

Comment demander le remboursement à sa mutuelle du Tempdrop ?

Comment demander le remboursement à sa mutuelle du Tempdrop ?

Quel traitement naturel pour la ménopause ?

Quel traitement naturel pour la ménopause ?

Comment augmenter sa libido en tant que femme ?

Comment augmenter sa libido en tant que femme ?

L’infection urinaire chez la femme

L’infection urinaire chez la femme

La symptothermie comme contraception

La symptothermie comme contraception

Perte blanche abondante : dois-je m’inquiéter ?

Perte blanche abondante : dois-je m’inquiéter ?

Je n’ai pas mes règles mais des pertes blanches : tous nos conseils

Je n’ai pas mes règles mais des pertes blanches : tous nos conseils

Infection urinaire à répétition : comment en sortir durablement

Infection urinaire à répétition : comment en sortir durablement

Stress au travail : nos solutions pour retrouver votre sérénité

Stress au travail : nos solutions pour retrouver votre sérénité

Quels sont les symptômes de l’endométriose ?

Quels sont les symptômes de l’endométriose ?

Que manger en cas de baisse de tension ?

Que manger en cas de baisse de tension ?

Que manger avant le sport ?

Que manger avant le sport ?

Réveil nocturne : tous nos conseils

Réveil nocturne : tous nos conseils

Quel complément alimentaire choisir pour soutenir sa libido ?

Quel complément alimentaire choisir pour soutenir sa libido ?

Quel thermomètre pour la symptothermie ?

Quel thermomètre pour la symptothermie ?

Retrouver le sommeil pendant la ménopause

Retrouver le sommeil pendant la ménopause

Quels sont les 5 pires aliments pour l’arthrose

Quels sont les 5 pires aliments pour l’arthrose

Quelle huile essentielle en cas de règles douloureuses

Quelle huile essentielle en cas de règles douloureuses

Je fais du sport et je grossis : tous nos conseils

Je fais du sport et je grossis : tous nos conseils

Comment refaire sa flore vaginale en cas de déséquilibre ?

Comment refaire sa flore vaginale en cas de déséquilibre ?

Quel complément alimentaire pour la femme enceinte ?

Quel complément alimentaire pour la femme enceinte ?

Quel sport pour perdre du ventre ?

Quel sport pour perdre du ventre ?

Règles douloureuses : comment les soulager ?

Règles douloureuses : comment les soulager ?

Symptothermie : les avis

Symptothermie : les avis

Quand reprendre le sport après l’accouchement ?

Quand reprendre le sport après l’accouchement ?

Je ne supporte plus ma vie de ma maman : que faire ?

Je ne supporte plus ma vie de ma maman : que faire ?

Quel remède naturel en cas de règle douloureuse ?

Quel remède naturel en cas de règle douloureuse ?

Peut-on faire du sport enceinte ?

Peut-on faire du sport enceinte ?

Qu’est-ce que les pertes blanches ?

Qu’est-ce que les pertes blanches ?

Qu’est-ce que l’endométriose ?

Qu’est-ce que l’endométriose ?

Perte blanche : physiologique ou pathologique ?

Perte blanche : physiologique ou pathologique ?

Quels sont les symptômes de la carence en fer ?

Quels sont les symptômes de la carence en fer ?

Pourquoi choisir de la spiruline bio ?

Pourquoi choisir de la spiruline bio ?

Quelle huile essentielle en cas de cystite ?

Quelle huile essentielle en cas de cystite ?

Carence en fer et anxiété

Carence en fer et anxiété

Fatigue de la menopause : nos conseils pour retrouver votre énergie

Fatigue de la menopause : nos conseils pour retrouver votre énergie

Comment se motiver à faire du sport ?

Comment se motiver à faire du sport ?

Quels sont les symptômes de la carence en fer ?

Quels sont les symptômes de la carence en fer ?

Dépression du post-partum : tous nos conseils pour le prévenir et y faire face

Dépression du post-partum : tous nos conseils pour le prévenir et y faire face

Quel traitement pour une mycose vaginale ?

Quel traitement pour une mycose vaginale ?

Que manger en cas de carence en fer ?

Que manger en cas de carence en fer ?

Quels sont les symptômes de la mycose vaginale ?

Quels sont les symptômes de la mycose vaginale ?

Quels probiotiques choisir pour restaurer sa flore vaginale ?

Quels probiotiques choisir pour restaurer sa flore vaginale ?

Peut-on prendre plusieurs compléments alimentaires en même temps ?

Peut-on prendre plusieurs compléments alimentaires en même temps ?

Jusqu’à quel âge peut-on avoir des bouffées de chaleur ?

Jusqu’à quel âge peut-on avoir des bouffées de chaleur ?

Que manger au petit-déjeuner ?

Que manger au petit-déjeuner ?

Que manger après le sport ?

Que manger après le sport ?

Comment maigrir rapidement sans sport ?

Comment maigrir rapidement sans sport ?