Fatigue et ménopause : tous nos conseils pour en sortir
Retour

Fatigue et ménopause : tous nos conseils pour en sortir

Table des matières

La fatigue est une sensation que chacun d'entre nous a ressentie à un moment ou à un autre de sa vie. Elle peut se manifester sous différentes formes, de la légère somnolence à une fatigue profonde et écrasante. Cependant, ce qui rend la fatigue particulièrement complexe, c'est qu'elle peut être le résultat de nombreuses causes variées. Bien plus qu'une simple conséquence de nuits blanches, la fatigue peut être le signe de problèmes sous-jacents tels que des troubles médicaux, des habitudes de vie inadéquates, des facteurs psychologiques ou même des déséquilibres hormonaux. Dans cet article, nous verrons comment la ménopause peut être une période de la vie où la fatigue peut être particulièrement prégnante, et nous proposerons des conseils pour la surmonter et retrouver vitalité et bien-être.

Ménopause et bouleversement hormonal : pourquoi je suis fatiguée et comment en sortir ?

Le bouleversement hormonal de la ménopause, grand générateur de fatigue

La ménopause est une période de transition inévitable dans la vie d'une femme, marquée par un bouleversement hormonal majeur. Deux hormones clés, les œstrogènes et la progestérone, subissent des fluctuations significatives à cette étape de la vie, ce qui peut entraîner une fatigue persistante, à la fois physique et mentale.

Les œstrogènes, hormones féminines essentielles, jouent un rôle crucial dans de nombreuses fonctions de l'organisme. Lors de la ménopause, les niveaux d'œstrogènes diminuent considérablement. Cette baisse a des répercussions sur la régulation de la température corporelle, la densité osseuse, la fonction cardiaque, et bien sûr, sur l'énergie et la vitalité.Vous pouvez ressentir une diminution de votre endurance physique et une tendance à la fatigue générale.

La progestérone, une autre hormone essentielle, connaît également une chute significative pendant la ménopause. Cette hormone est impliquée dans la régulation de l'humeur et de l'anxiété. La baisse de progestérone entraîne une plus grande vulnérabilité à la dépression et à la déprime chez certaines femmes ménopausées. La fatigue mentale résultant de ces changements hormonaux contribuerait à cet état émotionnel.

Il est important de noter que chaque femme réagit différemment à ces fluctuations hormonales, et les symptômes peuvent varier considérablement d'une personne à l'autre. Cependant, il est indéniable que le bouleversement hormonal de la ménopause peut être un facteur majeur de la fatigue ressentie.

Les sueurs nocturnes liées aux chamboulements hormonaux de la ménopause : générateurs de troubles du sommeil

Ces bouffées de chaleur soudaines, accompagnées de transpiration excessive, surviennent généralement la nuit et peuvent réduire considérablement la qualité du sommeil. L'impact des sueurs nocturnes sur le sommeil se traduit ensuite  par une fatigue diurne persistante.

Les sueurs nocturnes sont le résultat direct des fluctuations hormonales, en particulier de la chute des niveaux d'œstrogènes. Elles se manifestent par des bouffées de chaleur soudaines et intenses, souvent accompagnées de palpitations cardiaques. Ces épisodes désagréables peuvent survenir plusieurs fois par nuit, interrompant le sommeil réparateur. Les épisodes fréquents de réveil provoqués par les bouffées de chaleur peuvent entraîner une insomnie, un sommeil fragmenté et une réduction de la durée totale du sommeil.

La fatigue diurne que ce manque de sommeil provoque, a un impact négatif sur la qualité de vie. Vous pouvez vous sentir léthargiques, moins concentrées et moins alertes pendant la journée, jouant sur votre bien-être général et votre humeur.

Moduler l’intensité des bouleversements hormonaux et apaiser sa fatigue avec Ménopause de Hollis

Face aux bouleversements hormonaux de la ménopause et à la fatigue qui les accompagne, vous êtes de nombreuses femmes à rechercher des solutions pour retrouver votre énergie et votre bien-être.

Ménopause de Hollis est un complément alimentaire spécialement conçu pour aider à moduler l'intensité de ces changements hormonaux et atténuer les symptômes associés.

Ménopause est formulé avec des ingrédients naturels soigneusement sélectionnés pour cibler les déséquilibres hormonaux courants pendant la ménopause. Les composants clés de ce complément alimentaire sont conçus pour agir en synergie et aider à maintenir un équilibre hormonal optimal.

La formule est là pour réduire la fréquence et l'intensité de vos bouffées de chaleur, améliorer la qualité de votre sommeil et réduire la fatigue diurne. En plus de cela grâce à sa composition ultra-complète, elle aide à réguler les fluctuations hormonales qui contribuent à l'anxiété, à la dépression et à la fatigue mentale pendant la ménopause. Cela vous permet ainsi de mieux faire face aux défis émotionnels de cette période de transition.

La dérégulation de la thyroïde au moment de la ménopause : une autre cause de majeure de fatigue dont on peut en sortir

La thyroïde est impactée directement par la ménopause

La thyroïde est une petite glande en forme de papillon située à la base du cou qui joue un rôle essentiel dans la régulation du métabolisme et de l'énergie.

Les fluctuations hormonales de la ménopause, en particulier la diminution des niveaux d'œstrogènes, influencent le fonctionnement de la thyroïde. La thyroïde est étroitement liée au système hormonal, et tout déséquilibre peut avoir un impact sur sa capacité à produire les hormones thyroïdiennes essentielles, la thyroxine (T4) et la triiodothyronine (T3).

Il est important de noter que les symptômes de la ménopause, tels que la fatigue, la prise de poids, la sensation de froid, la peau sèche et la dépression, sont souvent similaires à ceux d'une dérégulation de la thyroïde, en particulier de l'hypothyroïdie. L'hypothyroïdie est une condition où la thyroïde produit trop peu d'hormones thyroïdiennes, entraînant une fatigue intense et d'autres symptômes.

La distinction entre les symptômes de la ménopause et ceux d'une dérégulation de la thyroïde est cruciale car une détection précoce et une gestion appropriée de la thyroïde sont essentielles pour atténuer la fatigue intense liée à l'hypothyroïdie. Si vous présentez des symptômes tels que la fatigue persistante, la prise de poids inexpliquée et une humeur dépressive pendant la ménopause, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé pour un bilan thyroïdien.

Notre conseil : faire un bilan sanguin thyroïdien au moment de la ménopause

Pour évaluer le fonctionnement de la thyroïde, un bilan sanguin complet doit être envisagé en collaboration avec un médecin.

Le bilan sanguin thyroïdien implique généralement le dosage de trois principaux paramètres :

  • TSH (Thyroid Stimulating Hormone) : Cette hormone est produite par l'hypophyse et régule la production d'hormones thyroïdiennes par la thyroïde. Des niveaux élevés de TSH indiquent souvent une thyroïde sous-active (hypothyroïdie), tandis que des niveaux bas peuvent signaler une thyroïde hyperactive (hyperthyroïdie).
  • T4 (Thyroxine) : La thyroxine est une hormone thyroïdienne principalement produite par la glande thyroïde. Elle est convertie en T3 dans le corps. Un niveau de T4 inadéquat peut indiquer un problème thyroïdien.
  • T3 (Triiodothyronine) : La triiodothyronine est une forme plus active de l'hormone thyroïdienne. Son dosage peut être nécessaire pour évaluer plus précisément la fonction thyroïdienne.

Les résultats du bilan sanguin thyroïdien ne doivent pas être interprétés de manière isolée. Parfois, les niveaux sanguins d'hormones thyroïdiennes peuvent être dans les plages normales, mais les patients peuvent encore présenter des symptômes de dérégulation thyroïdienne.

C'est pourquoi le bilan clinique réalisé par un médecin est primordial. Les symptômes ressentis par le patient, tels que la fatigue intense, la perte de cheveux, la peau sèche, ou la dépression, doivent être pris en compte dans le diagnostic. Un médecin expérimenté saura évaluer l'ensemble du tableau clinique pour déterminer si une dérégulation de la thyroïde est probable, même si les résultats de la prise de sang sont dans les normes.

Ménopause et thyroïde : tous nos conseils pour en sortir et limiter la fatigue qui y est liée

Voici quelques conseils essentiels pour prendre en charge votre santé thyroïdienne pendant cette période de transition.

Il est essentiel de faire un bilan sanguin thyroïdien en collaboration avec un professionnel de la santé. Ce bilan permettra d'évaluer précisément la fonction thyroïdienne et de détecter toute dérégulation.

Assurez vous de consommer suffisamment d'iode dans votre alimentation. C’est un élément essentiel pour la production d'hormones thyroïdiennes.  Les principales sources d'iode comprennent le poisson, les produits laitiers, les œufs, et les algues marines (comme le varech).

Intégrez également le sélénium dans votre alimentation, un minéral important pour la thyroïde car il aide à convertir la thyroxine. Les noix du Brésil, les graines de tournesol, le thon, le poulet et la dinde sont riches en sélénium.

C’est à vous de trouver les aliments, riches en iode ou sélénium, que vous appréciez et que vous pourriez intégrer plus souvent dans votre quotidien. Pour vous aiguiller, le poisson, notamment le thon et le saumon ainsi que les produits laitiers, les œufs et les algues marines sont riches en iode. En ajoutant des noix du Brésil et graines de tournesol à vos petits déjeuner ou salades, du thon, de la dinde, du poulet, des œufs et certains types de champignons à vos plats.

Si, après un bilan complet, il est déterminé que votre thyroïde est sous-active (hypothyroïdie), votre médecin peut envisager de vous prescrire des hormones thyroïdiennes synthétiques, telles que la lévothyroxine. Ces médicaments sont conçus pour compenser le déficit en hormones thyroïdiennes et peuvent aider à réduire la fatigue et à restaurer l'énergie.

La carence en fer, une autre cause de fatigue durant la ménopause : comment faire pour la détecter et nos conseils pour y faire face

Pourquoi peut-on être carencée en fer au moment de la ménopause et quel lien avec la fatigue ?

Chaque femme a ses règles tout au long de sa vie reproductive, et pendant la ménopause, les fluctuations hormonales liées à la cessation des menstruations peuvent encore contribuer à la fatigue. Cependant, il existe une autre facette de la fatigue qui mérite une attention particulière : la carence en fer.

Le fait d'avoir des règles tout au long de la vie signifie que le corps doit régulièrement compenser ces pertes de sang en produisant de nouvelles cellules sanguines. Cependant, certaines femmes choisissent d'utiliser des dispositifs contraceptifs tels que le stérilet en cuivre, qui peut entraîner des règles abondantes, voire hémorragiques. Ces menstruations excessives peuvent épuiser les réserves de fer de manière significative.

Une alimentation pauvre en fer peut aggraver la carence en fer. De nombreuses femmes ménopausées peuvent ne pas consommer suffisamment d'aliments riches en fer, tels que la viande rouge, les légumes à feuilles vertes, les légumineuses et les fruits secs.

Le symptôme numéro un de la carence en fer est une fatigue intense et chronique. Lorsque le corps manque de fer, il a du mal à produire suffisamment d'hémoglobine, une protéine essentielle dans les globules rouges qui transporte l'oxygène vers les cellules du corps. En conséquence, les organes et les tissus ne reçoivent pas l'oxygène dont ils ont besoin, ce qui se traduit par une fatigue profonde et persistante.

Notre conseil au moment de la ménopause : une prise de sang pour savoir si je suis carencée en fer

Le diagnostic de la carence en fer est essentiel pour identifier la cause de la fatigue chronique et d'autres symptômes associés à un faible taux de fer dans le corps. L'un des tests clés utilisés pour évaluer les réserves de fer est le dosage de la ferritine sérique.

La ferritine est une protéine qui stocke le fer dans le corps. Les niveaux de ferritine reflètent la quantité de fer stockée dans le foie, la rate et la moelle osseuse. En cas de carence en fer, ces réserves sont réduites, ce qui se traduit par une diminution des niveaux de ferritine sérique. Un seuil couramment utilisé pour diagnostiquer une carence en fer est une ferritine sérique inférieure à 30 nanogrammes par millilitre (ng/mL) de sang.

Il est important de noter que le seuil de 30 ng/mL n'est qu'un point de référence, et l'interprétation des résultats de la ferritine doit toujours être réalisée par un professionnel de la santé. D'autres facteurs, tels que les symptômes cliniques et d'autres tests sanguins, peuvent également être pris en compte pour confirmer le diagnostic.

Notre conseil pour sortir de la carence en fer et de la fatigue au moment de la ménopause : Fer de Hollis

Fer de Hollis est une formule conçue pour optimiser la tolérance digestive tout en fournissant les nutriments nécessaires pour corriger la carence en fer.

La tolérance digestive est un élément essentiel lors du choix d'un supplément de fer, car beaucoups de fer prescrits provoquent des effets secondaires gastro-intestinaux désagréables tels que constipation, nausées ou ballonnements. Notre produit Fer a été spécialement formulé pour minimiser ces effets indésirables grâce à l'utilisation de fer sous forme de bisglycinate. Cette forme est bien tolérée par l'estomac et les intestins, ce qui facilite l'absorption du fer sans provoquer de troubles digestifs.

En plus du bisglycinate de fer, Fer contient également de la spiruline bio, de la vitamine C et de la vitamines B9 et B12

Fatigue et ménopause : tous nos conseils généraux pour retrouver votre bien être au quotidien et en sortir

Conseil n°1 : une assiette équilibrée et qualitative au moment de la ménopause pour lutter contre la fatigue

L'une des clés pour maintenir votre énergie et votre bien-être pendant la ménopause réside dans votre alimentation. Une assiette équilibrée et qualitative peut jouer un rôle crucial dans la lutte contre la fatigue et d'autres symptômes associés à cette période de transition. Voici quelques principes essentiels pour une alimentation saine pendant la ménopause :

  1. Diversité Alimentaire

Il est essentiel de consommer une variété d'aliments pour garantir un apport adéquat en nutriments essentiels. Assurez-vous d'inclure des légumes, des fruits, des protéines maigres, des céréales complètes et des produits laitiers faibles en matières grasses dans votre alimentation quotidienne. Cette diversité vous fournira une gamme complète de vitamines, de minéraux et d'antioxydants nécessaires pour maintenir votre santé globale.

  1. Fer-Riche Aliments

Comme discuté précédemment, la carence en fer est fréquente pendant la ménopause et peut entraîner une fatigue intense. Intégrez des aliments riches en fer, tels que la viande maigre, le poisson, les légumes à feuilles vertes, les légumineuses et les fruits secs, dans votre régime alimentaire pour aider à combattre la carence en fer.

  1. Aliments Anti-Inflammatoires

Certaines femmes ménopausées peuvent ressentir des symptômes liés à l'inflammation, tels que des douleurs articulaires ou musculaires. Les aliments riches en acides gras oméga-3, tels que le saumon, les noix et les graines de lin, ainsi que les fruits et légumes colorés riches en antioxydants, peuvent contribuer à réduire l'inflammation dans le corps.

  1. Contrôle des Portions

Pendant la ménopause, il peut être plus difficile de maintenir un poids corporel stable en raison de fluctuations hormonales. Le contrôle des portions est important pour éviter une prise de poids non désirée. Écoutez les signaux de faim et de satiété de votre corps et optez pour des portions appropriées à vos besoins individuels.

  1. Hydratation Adéquate

Ne sous-estimez pas l'importance de rester bien hydratée. L'eau est essentielle pour de nombreuses fonctions corporelles, y compris la régulation de la température et le transport des nutriments. Essayez de boire suffisamment d'eau tout au long de la journée pour maintenir votre hydratation.

Conseil n°2 : faire du sport et bouger régulièrement pendant la ménopause, une aide anti-fatigue

L'exercice physique joue un rôle essentiel dans la gestion de la fatigue pendant la ménopause. Bien que cela puisse sembler contre-intuitif lorsque vous vous sentez fatiguée, l'activité physique régulière peut en fait vous aider à augmenter votre énergie, à améliorer votre humeur et à atténuer les symptômes liés à la ménopause. Voici pourquoi il est important et comment vous pouvez intégrer l'exercice dans votre vie quotidienne pendant cette période de transition :

  1. Boost d'Énergie

L'exercice stimule la circulation sanguine et l'apport d'oxygène dans tout le corps, ce qui peut vous aider à vous sentir plus énergique. Des séances d'exercice régulières contribuent à réduire la sensation de fatigue et à augmenter votre endurance.

  1. Contrôle du Poids

Pendant la ménopause, de nombreuses femmes rencontrent des difficultés pour maintenir un poids corporel stable en raison des fluctuations hormonales. L'exercice aide à brûler des calories, à maintenir un poids corporel sain et à réduire le risque de prise de poids non désirée.

  1. Renforcement Musculaire et Osseux

La ménopause est souvent accompagnée d'une perte de masse musculaire et d'une diminution de la densité osseuse. Les exercices de renforcement musculaire et de port de poids peuvent aider à prévenir ces problèmes en renforçant les muscles et les os.

  1. Amélioration du Sommeil

L'exercice régulier peut contribuer à améliorer la qualité du sommeil, ce qui peut à son tour réduire la fatigue diurne. Cependant, évitez les séances d'exercice intense juste avant le coucher, car cela peut avoir l'effet inverse.

  1. Choisissez une Activité que Vous Appréciez

L'activité physique ne doit pas nécessairement être intense ou fastidieuse. L'essentiel est de choisir une activité que vous aimez, que ce soit la marche, la natation, le yoga, la danse ou toute autre forme d'exercice. Cela vous aidera à rester motivée et à intégrer l'exercice dans votre routine quotidienne.

Conseil n°3 : apaiser son stress pour limiter sa fatigue mentale et améliorer son humeur pendant la ménopause

Les fluctuations hormonales, les changements de vie et les symptômes associés à la ménopause contribuent tous au stress. Il est donc essentiel d'apprendre à gérer le stress pour améliorer votre humeur et votre bien-être.

  1. Pratique de la Relaxation

La relaxation est un moyen efficace de réduire le stress. Des techniques de relaxation telles que la méditation, la respiration profonde, le yoga ou la pleine conscience peuvent vous aider à calmer votre esprit, à réduire l'anxiété et à améliorer votre humeur.

  1. Activité Physique Régulière

Comme abordé juste avant, l'exercice régulier, aide à la gestion du stress. Lorsque vous vous engagez dans une activité physique, votre corps libère des endorphines, qui sont des hormones du bien-être. Ces endorphines aident à réduire le stress, la déprime et à améliorent votre humeur.

  1. Gestion du Temps

Une gestion efficace du temps peut réduire le stress lié à un emploi du temps chargé. Établissez des priorités, planifiez votre journée et n'ayez pas peur de demander de l'aide lorsque cela est nécessaire. Prendre des pauses régulières peut également être bénéfique pour détendre l'esprit.

  1. Techniques de Gestion du Stress

Apprenez des techniques de gestion du stress, telles que la résolution de problèmes, la communication assertive et la gestion des pensées négatives. Ces compétences peuvent vous aider à faire face aux défis de manière plus constructive et à réduire le stress.

  1. Sommeil de Qualité

Un sommeil de qualité est essentiel pour gérer le stress. Assurez vous de maintenir une routine de sommeil régulière et de créer un environnement propice au sommeil. Évitez la caféine et l'écran avant le coucher, et privilégiez la relaxation pour favoriser un sommeil réparateur.

Je souhaite me lancer avec la symptothermie mais j'ai peur de tomber enceinte

Je souhaite me lancer avec la symptothermie mais j'ai peur de tomber enceinte

Comment parler de la symptothermie et du Tempdrop à mon partenaire ?

Comment parler de la symptothermie et du Tempdrop à mon partenaire ?

Comment demander le remboursement à sa mutuelle du Tempdrop ?

Comment demander le remboursement à sa mutuelle du Tempdrop ?

Quel traitement naturel pour la ménopause ?

Quel traitement naturel pour la ménopause ?

Comment augmenter sa libido en tant que femme ?

Comment augmenter sa libido en tant que femme ?

L’infection urinaire chez la femme

L’infection urinaire chez la femme

La symptothermie comme contraception

La symptothermie comme contraception

Perte blanche abondante : dois-je m’inquiéter ?

Perte blanche abondante : dois-je m’inquiéter ?

Je n’ai pas mes règles mais des pertes blanches : tous nos conseils

Je n’ai pas mes règles mais des pertes blanches : tous nos conseils

Infection urinaire à répétition : comment en sortir durablement

Infection urinaire à répétition : comment en sortir durablement

Stress au travail : nos solutions pour retrouver votre sérénité

Stress au travail : nos solutions pour retrouver votre sérénité

Quels sont les symptômes de l’endométriose ?

Quels sont les symptômes de l’endométriose ?

Que manger en cas de baisse de tension ?

Que manger en cas de baisse de tension ?

Que manger avant le sport ?

Que manger avant le sport ?

Réveil nocturne : tous nos conseils

Réveil nocturne : tous nos conseils

Quel complément alimentaire choisir pour soutenir sa libido ?

Quel complément alimentaire choisir pour soutenir sa libido ?

Quel thermomètre pour la symptothermie ?

Quel thermomètre pour la symptothermie ?

Retrouver le sommeil pendant la ménopause

Retrouver le sommeil pendant la ménopause

Quels sont les 5 pires aliments pour l’arthrose

Quels sont les 5 pires aliments pour l’arthrose

Quelle huile essentielle en cas de règles douloureuses

Quelle huile essentielle en cas de règles douloureuses

Je fais du sport et je grossis : tous nos conseils

Je fais du sport et je grossis : tous nos conseils

Comment refaire sa flore vaginale en cas de déséquilibre ?

Comment refaire sa flore vaginale en cas de déséquilibre ?

Quel complément alimentaire pour la femme enceinte ?

Quel complément alimentaire pour la femme enceinte ?

Quel sport pour perdre du ventre ?

Quel sport pour perdre du ventre ?

Règles douloureuses : comment les soulager ?

Règles douloureuses : comment les soulager ?

Symptothermie : les avis

Symptothermie : les avis

Quand reprendre le sport après l’accouchement ?

Quand reprendre le sport après l’accouchement ?

Je ne supporte plus ma vie de ma maman : que faire ?

Je ne supporte plus ma vie de ma maman : que faire ?

Quel remède naturel en cas de règle douloureuse ?

Quel remède naturel en cas de règle douloureuse ?

Peut-on faire du sport enceinte ?

Peut-on faire du sport enceinte ?

Qu’est-ce que les pertes blanches ?

Qu’est-ce que les pertes blanches ?

Qu’est-ce que l’endométriose ?

Qu’est-ce que l’endométriose ?

Perte blanche : physiologique ou pathologique ?

Perte blanche : physiologique ou pathologique ?

Quels sont les symptômes de la carence en fer ?

Quels sont les symptômes de la carence en fer ?

Pourquoi choisir de la spiruline bio ?

Pourquoi choisir de la spiruline bio ?

Quelle huile essentielle en cas de cystite ?

Quelle huile essentielle en cas de cystite ?

Carence en fer et anxiété

Carence en fer et anxiété

Fatigue de la menopause : nos conseils pour retrouver votre énergie

Fatigue de la menopause : nos conseils pour retrouver votre énergie

Comment se motiver à faire du sport ?

Comment se motiver à faire du sport ?

Quels sont les symptômes de la carence en fer ?

Quels sont les symptômes de la carence en fer ?

Dépression du post-partum : tous nos conseils pour le prévenir et y faire face

Dépression du post-partum : tous nos conseils pour le prévenir et y faire face

Quel traitement pour une mycose vaginale ?

Quel traitement pour une mycose vaginale ?

Que manger en cas de carence en fer ?

Que manger en cas de carence en fer ?

Quels sont les symptômes de la mycose vaginale ?

Quels sont les symptômes de la mycose vaginale ?

Quels probiotiques choisir pour restaurer sa flore vaginale ?

Quels probiotiques choisir pour restaurer sa flore vaginale ?

Peut-on prendre plusieurs compléments alimentaires en même temps ?

Peut-on prendre plusieurs compléments alimentaires en même temps ?

Jusqu’à quel âge peut-on avoir des bouffées de chaleur ?

Jusqu’à quel âge peut-on avoir des bouffées de chaleur ?

Que manger au petit-déjeuner ?

Que manger au petit-déjeuner ?

Que manger après le sport ?

Que manger après le sport ?

Comment maigrir rapidement sans sport ?

Comment maigrir rapidement sans sport ?