Les ingrédients : les vitamines

La vitamine A

La vitamine A existe sous 2 formes principales : la vitamine A sous forme de rétinol, qu'on trouve dans les aliments d'origine animale, et les bêta-carotènes, précurseurs de la vitamine A ou provitamine, que l'on retrouve dans les végétaux. La vitamine A joue un rôle important dans la prolifération et la différenciation de nos cellules, et dans la régulation de l’expression de nos gènes.

La vitamine B1

La vitamine B1, aussi appelée thiamine, joue un rôle fondamental dans le métabolisme énergétique. Associée à l'acide alpha-lipoïque, elle permet en effet l'entrée d’un sucre, le pyruvate dans la mitochondrie, étape clé nécessaire à une production énergétique de qualité. C’est une vitamine clé du métabolisme des sucres, permettant de fournir notamment aux cellules du système nerveux et au cerveau un apport constant et régulier en glucose. Elle participe également au métabolisme des protéines.

La vitamine B2

La vitamine B2, de son petit nom riboflavine, intervient en temps que cofacteur dans plus d'une centaine de réactions : métabolisme des acides gras et des glucides (cycle de Krebs), création d'énergie dans la mitochondrie (chaîne respiratoire), synthèse de la dopamine et de la sérotonine (qui nous procurent motivation et sérénité), cycle de l'homocystéine et détoxication hépatique.

La vitamine B3

La vitamine B3, aussi appelée niacine ou vitamine PP, est une vitamine fondamentale pour que les réactions enzymatiques majeures de notre organisme puissent avoir lieu. Elle participe notamment au métabolisme des glucides (glycolyse, cycle de Krebs) et des lipides. Elle est aussi essentielle pour la production énergétique qui a lieu dans la mitochondrie (chaîne respiratoire). La vitamine B3 joue également un rôle important dans les mécanismes de défense anti-radicalaire et la détoxication hépatique.

La vitamine B5

La vitamine B5, aussi nommée acide pantothénique, est un élément constitutif du coenzyme A, qui intervient dans le métabolisme des lipides, des acides aminés et des glucides. Dans la mitochondrie, elle permet l'entrée du pyruvate dans le cycle de Krebs, une des grandes étapes de la production énergétique.

La vitamine B6

La vitamine B6 est indispensable pour pouvoir utiliser nos réserves de glycogène (glucides réserves d’énergie rapide stockés dans nos muscles et notre foie notamment) et avoir à disposition le glucose, le carburant de base de notre métabolisme énergétique. Elle est nécessaire pour fabriquer les acides aminés, briques de départ de nos protéines. La vitamine B6 participe également à un bon équilibre émotionnel.

La vitamine B9

La vitamine B9, aussi appelée acide folique ou folates, joue de nombreux rôles dans notre organisme. Elle participe au métabolisme des acides aminés (briques de départ pour fabriquer nos protéines), à la synthèse de notre ADN et à la croissance cellulaire. C’est une vitamine essentielle en début de grossesse pour éviter certaines malformations du fœtus.

La vitamine B12

La vitamine B12, aussi appelée cobalamine, se retrouve exclusivement dans des aliments d’origine animale. Elle joue un rôle primordial dans la fabrication des globules rouges et le bon fonctionnement des cellules nerveuses. Elle est indispensable pour la fabrication de la sérotonine (neurotransmetteur de la sérénité) à partir du tryptophane, puis pour sa transformation en mélatonine, notre hormone du sommeil.

La vitamine C

La vitamine C, aussi appelée acide ascorbique, est un antioxydant puissant intervenant comme piégeur de radicaux libres, responsables de dégâts et du vieillissement au niveau cellulaire. Elle permet aussi de régénérer la vitamine E, une autre vitamine antioxydante. Elle participe à la fabrication du collagène, constituant de la peau, des tissus et des os.

La vitamine E

La vitamine E est le terme générique pour désigner un ensemble de nutriments, les tocophérols et les tocotriénols. La vitamine E est un antioxydant majeur. Elle agit en synergie avec la vitamine C dans la défense anti-radicalaire, en piégeant les radicaux libres, évitant ainsi les dommages cellulaires.