Les meilleures astuces de prévention de l’infection urinaire
Retour

Les meilleures astuces de prévention de l’infection urinaire

Table des matières

Vous êtes préoccupé par les récidives d'infections urinaires et des moyens efficaces de les prévenir ? Dans cet article, nous allons explorer les meilleures astuces pour éviter les désagréments des infections urinaires, notamment de la cystite. En incluant les causes sous-jacentes et en apportant quelques ajustements à votre mode de vie, vous pouvez réduire considérablement le risque de récidive. Retrouvez à la toute fin de cet article notre recommandation pour mettre fin aux cystites récidivantes.

L’infection urinaire : comment prévenir les récidives ?

Le grand responsable des infections urinaires : la bactérie Escherichia coli

Lorsque l'on parle d'infections urinaires, il est essentiel de comprendre le rôle prépondérant de la bactérie Escherichia coli. Cette petite bactérie, qui trouve habituellement son habitat dans le système digestif, peut se révéler être un hôte indésirable lorsqu'elle colonise les voies urinaires.

L'infection urinaire survient lorsque des bactéries, en particulier l’Escherichia coli, pénètrent dans l'urètre et se propagent vers la vessie et les voies urinaires supérieures. Cette intrusion peut se produire pour diverses raisons, notamment une hygiène personnelle inadéquate, des rapports sexuels, ou même une contamination fécale résiduelle.

Une fois que cette bactérie a réussi à franchir la barrière naturelle de l'urètre, il peut adhérer aux parois internes de la vessie et des voies urinaires. Là, il commence à se multiplier, provoquant une inflammation et des symptômes typiques d'une infection urinaire, tels que des brûlures lors de la miction, une envie fréquente d'uriner, et des douleurs abdominales.

Malheureusement, certaines personnes sont plus prédisposées aux infections urinaires que d'autres en raison de facteurs tels que la génétique, l'âge, ou des conditions médicales sous-jacentes et peut être difficile à soigner.

Pour prévenir les récidives de cystite : lutter contre la réinfection par le germe

Lorsqu'une cystite se manifeste, il est essentiel de non seulement la traiter efficacement mais aussi de prendre des mesures pour empêcher que le germe responsable, généralement l'Escherichia coli, ne revienne périodiquement. En France, vingt pour cent des femmes ayant eu une infection urinaire auront un nouvel épisode et 30% de celles-ci encore un autre épisode cite le site du service d'urologie du Chu Henri Mondor

La première étape consiste donc à consulter un professionnel de la santé dès l'apparition des symptômes de la cystite. Les médecins prescriront généralement des antibiotiques pour éliminer rapidement la bactérie responsable de l'infection en cours. Il est impératif de suivre le traitement complet tel que prescrit, même si les symptômes disparaissent avant la fin du traitement, afin d'éviter que des bactéries résistances ne se développent.

Une bonne hygiène intime est essentielle pour prévenir la réinfection. Assurez-vous de vous essuyer correctement après avoir utilisé les toilettes, en vous essuyant de l'avant vers l'arrière pour éviter de propager des bactéries de l'anus à l'urètre. Utilisez également des produits d'hygiène doux et non irritants.

Manger sainement et maintenir une hydratation adéquate : Deux piliers essentiels pour prévenir les récidives d'infections urinaires sont une alimentation équilibrée et une hydratation suffisante. Une alimentation saine, riche en nutriments essentiels, et une consommation adéquate d'eau contribuent à renforcer votre système immunitaire, à maintenir une concentration appropriée de sels dans l'urine, et à éliminer les bactéries potentielles, impliquant ainsi le risque de réinfection.

Les meilleures astuces alimentaires pour prévenir la réapparition d’infection urinaire

Boire, boire, boire : le meilleur conseil pour prévenir la cystite

Parmi toutes les astuces pour prévenir les récidives de cystite, il y en a une qui se démarque comme le conseil le plus simple et pourtant le plus essentiel : boire suffisamment d'eau.

Lorsque vous buvez une quantité suffisante d'eau, votre urine devient plus diluée. Une urine diluée à moins de concentrations de sels et de minéraux, ce qui réduit le risque de formation de cristaux dans les voies urinaires. Des cristaux peuvent agir comme un nid pour les bactéries, favorisant ainsi leur prolifération.

De plus, l'eau joue un rôle important dans le fonctionnement de votre système immunitaire. Une bonne hydratation permet à votre corps de produire des anticorps et de lutter efficacement contre les infections. Cela contribue à renforcer votre résistance aux infections urinaires.

Prévention de la déshydratation :

La déshydratation peut provoquer une concentration excessive de l'urine, ce qui rend plus facile pour les bactéries de s'ancrer dans les voies urinaires. Assurez-vous de boire suffisamment d'eau tout au long de la journée pour maintenir une hydratation adéquate.

Eviter les aliments acidifiants

Lorsque l'on cherche à prévenir les récidives d'infections urinaires, il est important de considérer l'impact de notre alimentation sur la santé des voies urinaires. Un aspect crucial de cette démarche consiste à éviter les aliments acidifiants, car ils peuvent contribuer à la réapparition des infections urinaires, en particulier de la cystite.

Les aliments riches en acides, tels que les agrumes, les tomates, les produits à base de caféine, et certains aliments épicés, peuvent acidifier l'urine. L'acide urinaire peut irriter la muqueuse des voies urinaires, ce qui crée un environnement propice à la prolifération des bactéries responsables des infections urinaires.

Une urine acide peut provoquer une sensation de brûlure lors de la miction et aggraver les symptômes de la cystite. Éviter les aliments acidifiants peut donc réduire l'inflammation et l'irritation des voies urinaires.

Un régime acido-basique peut contribuer à maintenir un pH urinaire plus neutre, rendant ainsi l'environnement moins favorable à la croissance des bactéries responsables des infections urinaires.

Consommer des plantes et nutriments anti-cystite

Lorsque vous cherchez à prévenir les récidives d'infections urinaires, en particulier de la cystite, l'intégration de plantes et de nutriments spécifiques à votre alimentation peut s'avérer une stratégie efficace. Voici quelques-uns de ces alliés naturels qui sont bien connus pour leurs propriétés anti-cystite :

1. Canneberge (Cranberry) : La canneberge est peut-être l'une des plantes les plus célèbres en matière de prévention des infections urinaires. Elle contient des composés appelés proanthocyanidines (PAC) qui ont la capacité d'empêcher les bactéries, en particulier l'Escherichia coli (E. coli), de s'attacher aux parois de la vessie. En consommant du jus de canneberge non sucré ou des suppléments de canneberge, vous pouvez réduire le risque de récidive de cystite.

2. D-mannose : Le D-mannose est un sucre naturel que l'on trouve dans certaines plantes, notamment dans les canneberges. Elle agit en se liant aux bactéries E. coli dans les voies urinaires, ce qui les rend incapables de s'attacher aux parois des voies urinaires. La D-mannose peut être prise sous forme de complément alimentaire et est souvent recommandée pour la prévention des infections urinaires.

3. Bruyère : La bruyère est une plante qui a des propriétés antiseptiques et diurétiques. Elle peut contribuer à augmenter la production d'urine, ce qui favorise l'élimination des bactéries des voies urinaires. La bruyère est parfois utilisée sous forme de tisane ou de complément alimentaire pour soutenir la santé des voies urinaires.

4. Busserole : La busserole est une plante dont les feuilles contiennent des composés, tels que l'arbutine, qui ont des propriétés antibactériennes. Elle est traditionnellement utilisée pour traiter les infections des voies urinaires. Cependant, il est important de noter que la busserole ne convient pas à tout le monde et doit être utilisée sous la supervision d'un professionnel de la santé en raison de ses effets nocifs à fortes doses.

Chouchouter sa flore digestive et urinaire

Prendre soin de votre flore digestive et urinaire est un facteur clé dans la prévention des récidives d'infections urinaires. En favorisant un équilibre sain entre les bonnes et les mauvaises bactéries, vous renforcez votre système immunitaire et réduisez la vulnérabilité aux infections. Voici quelques conseils pour chouchouter votre flore intestinale et urinaire :

1. Manger beaucoup de fibres : Les fibres alimentaires sont essentielles pour nourrir les bonnes bactéries présentes dans votre intestin. Elles sont trouvées dans les légumes, les fruits, les grains entiers et les légumineuses. En intégrant davantage de fibres dans votre alimentation, vous créez un environnement propice à la croissance de bactéries bénéfiques, qui contribue à maintenir un équilibre sain dans votre flore digestive et urinaire.

2. Aliments fermentés : Les aliments fermentés, tels que le yaourt, le kéfir, la choucroute et le kimchi, sont riches en probiotiques naturels. Les probiotiques sont des bactéries bénéfiques qui peuvent aider à maintenir un équilibre sain de la flore intestinale. En consommant régulièrement des aliments fermentés, vous favorisez la croissance de ces bonnes bactéries et renforcez votre système immunitaire.

3. Probiotiques si besoin : Si vous avez des symptômes d'infections urinaires récurrentes ou si vous prenez des antibiotiques, il peut être utile de prendre des suppléments de probiotiques. Ces compléments contiennent des souches spécifiques de bactéries bénéfiques qui peuvent aider à rétablir l'équilibre de votre flore intestinale et urinaire. Assurez-vous de consulter un professionnel de la santé avant de commencer tout supplément de probiotiques pour obtenir des recommandations personnalisées.

Les meilleurs astuces à mettre en place dans son quotidien pour éviter les récidives de cystites

Limiter le stress dans son quotidien

Le stress est un élément omniprésent pour beaucoup d’entre nous et peut avoir un impact significatif sur notre bien-être général. Mais saviez-vous que limiter son stress peut également jouer un rôle dans la prévention des infections urinaires, y compris la cystite ?

Lorsque vous êtes stressé, votre corps libère des hormones de stress telles que le cortisol. Un stress chronique peut affaiblir votre système immunitaire, ce qui rend votre corps plus vulnérable aux infections. Vos défenses naturelles contre les bactéries responsables des infections urinaires peuvent être compromises. Le stress peut également affecter vos habitudes de vie. Vous pourriez être tenté de négliger votre alimentation, de vous adonner à une alimentation malsaine ou de consommer plus de caféine ou d'alcool pour faire face au stress. Ces comportements peuvent favoriser la formation de l'acide urinaire, qui peut irriter les voies urinaires et créer un environnement propice aux infections.

De plus, le stress peut provoquer une tension musculaire, y compris dans la région pelvienne. Cela peut perturber la fonction normale de la vessie et rendre plus difficile l'évacuation complète de l'urine, ce qui peut favoriser la rétention d'urine et la croissance des bactéries.

Pour réduire le stress et prévenir les infections urinaires, il est essentiel de mettre en place des stratégies de gestion du stress. Cela peut inclure la méditation, la respiration profonde, le yoga, la thérapie cognitivo-comportementale (TCC), ou tout autre moyen qui vous aide à vous détendre et à gérer efficacement les défis du quotidien.

Également, prendre du temps pour soi-même est une composante importante de la gestion du stress. Prenez des pauses régulières, dormez suffisamment, pratiquez une activité physique régulière et assurez-vous de suivre une alimentation équilibrée. Toutes ces habitudes de vie contribuent à renforcer votre système immunitaire et à maintenir la santé de vos voies urinaires.

Bien uriner après des rapports sexuels

Les rapports sexuels peuvent augmenter le risque d'infections urinaires chez certaines personnes, en particulier de cystite. Cependant, il existe une astuce simple mais efficace pour réduire ce risque : uriner après les rapports sexuels. Voici pourquoi cette pratique est importante et comment elle peut vous aider à prévenir les récidives d'infections urinaires.

1. Élimination des bactéries : Lors des rapports sexuels, les bactéries de la région génitale peuvent être déplacées vers l'urètre. Si ces bactéries pénètrent dans l'urètre, elles peuvent remonter vers la vessie et provoquer une infection urinaire. En urinant après les rapports sexuels, vous éliminez ces bactéries potentiellement nuisibles, notamment le risque d'infection.

2. Hygiène personnelle : En plus de ses avantages en termes de prévention des infections urinaires, uriner après les rapports sexuels est une habitude d'hygiène personnelle importante. Elle contribue à maintenir la propreté des voies urinaires et à réduire les risques d'infections.

3. Recommandation importante : Cette astuce est particulièrement pertinente pour les femmes, car elles ont un urètre plus court, ce qui les rend plus vulnérables aux infections urinaires. Les hommes peuvent également bénéficier de cette pratique, bien que leur risque d'infections urinaires post-coïtales soit généralement moins élevé.

Le complément alimentaire Urinaire de Hollis, le conseil tout-en-un pour prévenir les récidives d’infection urinaire

Lorsqu'il s'agit de prévenir les récidives d'infections urinaires, une approche complète de la santé des voies urinaires peut être importante. Le complément alimentaire Urinaire de Hollis est une solution tout-en-un qui offre une formule synergique pour soutenir la santé de la sphère urinaire. Composé de plantes, de D-Mannose et de souches microbiotiques, ce complément a été conçu pour aider à prévenir les infections urinaires et à maintenir une flore urinaire équilibrée.

Les bénéfices de la formule Urinaire :

  • Agit en synergie avec les traitements allopathiques : Ce complément peut être utilisé en complément des traitements médicaux allopathiques pour aider à déloger les pathogènes présents au niveau de la sphère urinaire.
  • Limite dans la durée l'apparition de nouvelles gênes urinaires : En prenant régulièrement ce complément, vous pouvez aider à réduire le risque d'infections urinaires futures et limiter l'apparition de nouvelles gênes urinaires.
  • Favoriser les processus d'élimination au niveau rénal : Les ingrédients de ce complément peuvent soutenir le fonctionnement optimal des reins, favorisant ainsi l'élimination des déchets et des toxines du système urinaire.
  • Réensemencement de la flore : Les souches microbiotiques incluses dans ce complément peuvent contribuer à rétablir et à maintenir un équilibre sain de la flore urinaire, ce qui est essentiel pour la prévention des infections.

Posologie recommandée :

Pour la prévention, il est généralement recommandé de prendre une gélule le matin et une gélule le soir. Cette posologie peut varier en fonction des besoins individuels, et il est conseillé de consulter un professionnel de la santé pour obtenir des recommandations personnalisées.

Comment se motiver à faire du sport ?

Comment se motiver à faire du sport ?

Quels sont les symptômes de la carence en fer ?

Quels sont les symptômes de la carence en fer ?

Dépression du post-partum : tous nos conseils pour le prévenir et y faire face

Dépression du post-partum : tous nos conseils pour le prévenir et y faire face

Quel traitement pour une mycose vaginale ?

Quel traitement pour une mycose vaginale ?

Que manger en cas de carence en fer ?

Que manger en cas de carence en fer ?

Quels sont les symptômes de la mycose vaginale ?

Quels sont les symptômes de la mycose vaginale ?

Quels probiotiques choisir pour restaurer sa flore vaginale ?

Quels probiotiques choisir pour restaurer sa flore vaginale ?

Peut-on prendre plusieurs compléments alimentaires en même temps ?

Peut-on prendre plusieurs compléments alimentaires en même temps ?

Jusqu’à quel âge peut-on avoir des bouffées de chaleur ?

Jusqu’à quel âge peut-on avoir des bouffées de chaleur ?

Que manger au petit-déjeuner ?

Que manger au petit-déjeuner ?

Que manger après le sport ?

Que manger après le sport ?

Comment maigrir rapidement sans sport ?

Comment maigrir rapidement sans sport ?

Tout savoir sur la carence en fer

Tout savoir sur la carence en fer

Stress et sommeil : quels sont les liens ?

Stress et sommeil : quels sont les liens ?

Quelle huile essentielle en cas d’infection urinaire ?

Quelle huile essentielle en cas d’infection urinaire ?

Le traitement sans ordonnance de l’infection urinaire

Le traitement sans ordonnance de l’infection urinaire

Que peut cacher une grande fatigue ?

Que peut cacher une grande fatigue ?

Flore vaginale : comment en prendre soin ?

Flore vaginale : comment en prendre soin ?

Fatigue et ménopause : tous nos conseils pour en sortir

Fatigue et ménopause : tous nos conseils pour en sortir

Comment améliorer son humeur pendant les règles ?

Comment améliorer son humeur pendant les règles ?

Quel complément alimentaire choisir pour apaiser son stress ?

Quel complément alimentaire choisir pour apaiser son stress ?

Mélatonine naturelle ou de synthèse, que choisir ?

Mélatonine naturelle ou de synthèse, que choisir ?

Notre avis sur l’intérêt de la busserole en cas de cystite

Notre avis sur l’intérêt de la busserole en cas de cystite

Les bienfaits du curcuma pour les règles

Les bienfaits du curcuma pour les règles

Les bienfaits de la valériane pour dormir

Les bienfaits de la valériane pour dormir

Dans quel cas associer spiruline et vitamine C ?

Dans quel cas associer spiruline et vitamine C ?

Comment arrêter les montées de lait ?

Comment arrêter les montées de lait ?

Vitamine de grossesse : que choisir ?

Vitamine de grossesse : que choisir ?

Sommeil et écrans : tous nos conseils

Sommeil et écrans : tous nos conseils

Les meilleurs anti-stress au naturel

Les meilleurs anti-stress au naturel

Comment bien choisir son complément alimentaire anti-fatigue ?

Comment bien choisir son complément alimentaire anti-fatigue ?

Les bienfaits du gattilier pour soulager le SPM

Les bienfaits du gattilier pour soulager le SPM

Quelles vitamines et compléments alimentaires prendre après sa grossesse en post-partum ?

Quelles vitamines et compléments alimentaires prendre après sa grossesse en post-partum ?

Quelle cure de vitamine choisir pendant l’allaitement ?

Quelle cure de vitamine choisir pendant l’allaitement ?

Quelles sont les eaux les plus riches en magnésium ?

Quelles sont les eaux les plus riches en magnésium ?

Quel complément alimentaire choisir quand on manque de fer ?

Quel complément alimentaire choisir quand on manque de fer ?

Quels sont les symptômes de la fatigue chronique ?

Quels sont les symptômes de la fatigue chronique ?

Combien de temps dure la ménopause ?

Combien de temps dure la ménopause ?

Quel traitement pour le SPM (syndrome prémenstruel) ?

Quel traitement pour le SPM (syndrome prémenstruel) ?

La spiruline est-elle suffisante pour remonter ses réserves en fer ?

La spiruline est-elle suffisante pour remonter ses réserves en fer ?

Comment espacer les tétées quand on allaite ?

Comment espacer les tétées quand on allaite ?

Comment traiter naturellement le syndrome prémenstruel ?

Comment traiter naturellement le syndrome prémenstruel ?

Les bienfaits de l’huile d’onagre sur la peau

Les bienfaits de l’huile d’onagre sur la peau

Découvrez les conséquences du stress chronique sur la santé et comment le gérer efficacement

Découvrez les conséquences du stress chronique sur la santé et comment le gérer efficacement

Comment bien dormir la nuit : tous nos conseils pour retrouver le sommeil

Comment bien dormir la nuit : tous nos conseils pour retrouver le sommeil

Quelle est la durée de la montée de lait ?

Quelle est la durée de la montée de lait ?

L’intérêt de l’huile d’onagre en gynécologie

L’intérêt de l’huile d’onagre en gynécologie

Tout savoir sur la perte de cheveux après la grossesse

Tout savoir sur la perte de cheveux après la grossesse

Fatigue avant les règles : pourquoi et comment agir dessus ?

Fatigue avant les règles : pourquoi et comment agir dessus ?